Tout sur Bourse

Cette phrase est celle qu'a prononcée Jan Suykens, le CEO d'Ackermans & van Haaren (AvH), à l'entame de la présentation du rapport semestriel du holding. Les excellents résultats du premier semestre ont porté la capitalisation boursière d'AvH à plus de cinq milliards d'euros.

Après l'éviction de Donald Trump et de sa politique protectionniste, les marchés émergents semblaient sortis d'affaire et les perspectives, pour cette année et les suivantes, être à nouveau au beau fixe. Or voilà que la reprise s'est figée en mars.

L'actuel accès de faiblesse n'affecte en rien notre confiance. Nous restons convaincus que le marché des métaux précieux a entamé une hausse séculaire, appelée à durer des années.

Le secteur a bien entendu souffert, les exploitants de parcs ayant été contraints l'an dernier d'en fermer les portes pour longtemps. Disney s'en démarque, puisque le cours de son action s'est redressé de plus de 50% sur les 12 derniers mois; pour les investisseurs, il ne fait aucun doute que le groupe verra son chiffre d'affaires progresser ces prochaines années. L'on peut dès lors espérer que le secteur profitera de cet optimisme.

Lorsqu'il existe, le risque de change découle du fait que le "tracker" est coté en euro (en l'occurrence) alors que les sociétés qui composent l'indice sont cotées en yen.

Dans toute analyse d'actions, les flux de trésorerie disponibles devraient primer la rentabilité. Certes, celle-ci compte mais contrairement à ce que l'on croit généralement, le bénéfice net n'est pas déterminant. La marge opérationnelle, ou marge d'exploitation, permet d'évaluer bien plus précisément les forces et les promesses d'une entreprise.

L'entreprise ne se dispersera pas: elle vivra en fonction de ses moyens et se concentrera sur les projets essentiels. Nous espérons que les résultats qui seront publiés au deuxième semestre sur le THR-149 seront concluants; si c'est le cas, Oxurion attirera plus facilement les investisseurs.

Au cours du premier semestre, nous avons conclu différents contrats d'options pour tirer parti de la hausse ou de la baisse de certains titres. Cette semaine, nous passons en revue les positions que nous avons prises sur Barrick Gold, Barco, Alibaba, ArcelorMittal et AB InBev.

Archive