Tout sur BNP Paribas Markets

Après le dévissage de mars, le pétrole est revenu à la hausse. Mais très peu de fondamentaux peuvent actuellement justifier une nouvelle hausse des prix. L'on peut donc envisager, avec prudence, le recours à des "trackers".

Au début de ce mois d'octobre, le prix du baril de brut a atteint son plus haut niveau depuis novembre 2014. Le cours du WTI, la variante américaine, a gagné plus de 20% et celui du Brent (mer du Nord), près de 25% depuis janvier 2018.

A compter de 2020, le marché mondial du cuivre sera confronté à une pénurie. Les revenus des mines existantes reculent sous l'effet de l'appauvrissement des minerais et l'offre de cuivre recyclé se tasse. Or le cours actuel ne permet pas d'investir dans de nouvelles capacités de production.

S'il est impossible d'investir dans les indices de volatilité proprement dits, il existe des contrats à terme qui ont ces indices comme valeur sous-jacente. Le nombre de contrats à terme sur le VIX a atteint un record historique le mois dernier !

Archive