Tout sur Biotechnologie

Alors même que l'action du spécialiste de la thérapie cellulaire commençait à reprendre de la vigueur, son cours a fondu de moitié en un mois et la crise du coronavirus complique la recherche de financement. Mais l'entreprise devrait être en mesure de surmonter cette période difficile.

D'aucuns reprochent à Galapagos d'abandonner, en ne conservant que les droits commerciaux sur les molécules que Gilead Sciences donnera en licence, trop de potentiel haussier. Ce choix se traduit pourtant par des royalties de 20% à 24% sur les ventes hors Europe.

Archive