Tout sur barco

Une bonne surprise imputable surtout à la plus grande division de Barco, dont le chiffre d'affaires trimestriel affiche une jolie progression.

Les Bourses internationales ont entamé 2015 comme elles avaient terminé 2014 : dans l'alternance des hauts et des bas.

Le rôle de favori est un fardeau lourd à porter. Nous préférons nous attarder sur les valeurs qui n'ont pas encore regagné les faveurs des analystes.

Un retardataire prometteur

Nouveaux pôles de croissance

Archive