Tout sur Articles de sport

Malgré le contexte géopolitique et sanitaire, Adidas continue de briller au firmament des actions européennes, grâce notamment à l'engouement pour l'"athleisure". Là où les résultats déçoivent, le consensus s'attendait généralement à pire.

Avec une perte de chiffre d'affaires estimée à 250 millions d'euros, les dégâts provoqués par l'invasion de l'Ukraine semblent limités. D'autant que les ventes en Chine devraient repartir à la hausse, ce qui permet au groupe de tabler sur une appréciable croissance. Ce n'est pas GBL qui s'en plaindra.

Malgré la tenue de grands événements sportifs (la Coupe d'Europe de football et, surtout, les Jeux olympiques au Japon), reportés de 2020 à cette année, 2021 ne restera pas dans les annales pour le géant allemand du sport. L'action Adidas, qui compte traditionnellement parmi les fleurons des Bourses allemandes et européennes, a en effet brillé par son absence du palmarès.

Archive