Tout sur AGRO-ALIMENTAIRE

La rédaction répond à la question d'un abonné: "L'action de l'entreprise agro-alimentaire Ter Beke est-elle prometteuse? L'acquisition annoncée récemment pourrait-elle aider cette petite capitalisation à redresser ses marges?"

Après un net rebond au deuxième trimestre, l'action du producteur de sauces marque le pas. Mais comme les perspectives sont bonnes, nous vous proposons de miser à la hausse à l'aide d'options. Voici deux stratégies.

Les chiffres du deuxième trimestre sont loin d'être mauvais, puisqu'ils sont à comparer avec ceux du même trimestre de 2020, au cours duquel les confinements durs avaient imposé de consommer à domicile. Les amateurs sont donc restés fidèles à leur marque de prédilection.

Le groupe agroalimentaire a profité d'une météo et d'un effet prix favorable et voit sa production croître. Le nouveau mécanisme de droits à l'exportation est toutefois source d'incertitudes et vient tempérer notre enthousiasme.

Le producteur du célèbre spéculoos rebaptisé Lotus Biscoff signe une excellente année 2020, avec une croissance portée par plusieurs produits. La valorisation du titre, à 29 fois le bénéfice escompté, est tendue, mais le potentiel d'appréciation, unique, peut perdurer de nombreuses années.

La pandémie aura pesé sur les résultats de la plupart des entreprises, particulièrement de celles où une procédure de restructuration ou de transformation était en cours. Pour The Kraft Heinz Company, elle aura été une bénédiction.

Prévoyant, il y a plusieurs semaines déjà, une amélioration du sentiment envers Kraft Heinz, nous avions misé à la hausse à l'aide d'un put émis et d'un call acheté. Nous avons eu mille fois raison.

Le nouveau CEO a connu son baptême du feu lors de la présentation de résultats semestriels décevants: dépréciations, baisse du chiffre d'affaires, plongeon du bénéfice. La route sera longue avant un redressement, mais l'action est bon marché.

La direction du groupe ne pronostiquant qu'une légère amélioration de la production à partir du deuxième trimestre, nombre d'investisseurs doutent que les prévisions annuelles seront atteintes. Nous demeurons confiants: les perspectives à plus long terme sont bonnes, et Sipef continue d'investir dans son expansion.

Archive