L'économie britannique a enregistré une croissance d'un peu plus de 2% au troisième trimestre - le premier trimestre après le référendum sur le Brexit du 23 juin. La réaction de la Banque centrale britannique au lendemain du référendum (plus de stimuli monétaires) a stabilisé les marchés financiers et la confiance des consommateurs, alors que l'affaiblissement de la livre a favorisé les entreprises exportatrices. Le chômage a baissé à 4,8%.
...