Les Bourses ont bien résisté à l'échec, assez prévisible au demeurant, du passage de l'accord négocié avec l'Union européenne devant le Parlement britannique. Reste qu'après un excellent début d'année, elles pourraient accuser un léger repli ces prochaines semaines - les incertitudes concernant le Brexit demeurent et le shutdown, aux Etats-Unis, se prolonge. Nous ne craignons cependant pas un retour aux niveaux planchers de la fin décembre.
...

Les Bourses ont bien résisté à l'échec, assez prévisible au demeurant, du passage de l'accord négocié avec l'Union européenne devant le Parlement britannique. Reste qu'après un excellent début d'année, elles pourraient accuser un léger repli ces prochaines semaines - les incertitudes concernant le Brexit demeurent et le shutdown, aux Etats-Unis, se prolonge. Nous ne craignons cependant pas un retour aux niveaux planchers de la fin décembre.Ceci dit, nous concentrerons nos nouveaux achats sur certains thèmes particuliers, comme l'uranium. Cotée depuis mai 2005 en Bourse de Toronto (ticker: UCN), Uranium Participation figurait parmi nos dix valeurs favorites pour l'an passé. Cette société investit, à l'exclusion de toute autre activité, dans l'uranium physique, en vue de générer de la plus-value à long terme pour l'actionnaire. Pour le particulier, l'action est une manière sûre de miser sur l'évolution du cours de l'uranium sans s'exposer aux risques liés à l'exploitation minière. Nous sommes convaincus que l'absorption de la croissance structurelle de la demande passera nécessairement par une (nette) hausse, tout aussi structurelle, du cours. Même dans un climat boursier négatif, le risque de baisse nous semble limité. Nous fixons une limite d'achat pour une première position (acheter; rating:1B).Nous entrons de plain-pied dans la saison des résultats. Autant, au moins, que les chiffres, les prévisions vont être passées au crible. D'une manière générale, les marchés boursiers ont tellement dévissé au dernier trimestre que les perspectives moins favorables sont déjà en partie intégrées dans les cours. Nous n'attendons donc pas de nouveaux décrochages des indices en réaction aux publications du quatrième trimestre - même si de mauvaises séances sont à prévoir: nous ne sommes en effet plus en 2017, quand le ciel était parfaitement dégagé au-dessus des Bourses; la crainte d'assister à un ralentissement de la croissance et à des annonces de résultats médiocres est clairement présente.Des réactions brutales - à la baisse, surtout - sont cependant toujours possibles au niveau individuel. N'hésitez pas à noter dans votre agenda les dates de publication des résultats des entreprises contenues dans votre portefeuille, pour pouvoir réagir au besoin.Nous nous organisons nous aussi, et le lecteur qui suit le portefeuille modèle sera bien avisé de garder cette page sous la main au cours des prochaines semaines. Car c'est aujourd'hui, le 24/1, que s'ouvre pour le portefeuille modèle la saison des résultats - sur les chiffres annuels d'Euronav. Nous aurons également droit ce mois-ci aux résultats trimestriels et aux résultats annuels de Royal Dutch Shell. Février commencera doucement avec Cameco (8/2), que suivront, le 11, les résultats de deux entreprises actives dans des secteurs totalement différents: Lotus Bakeries et McEwen Mining. Sipef compte traditionnellement elle aussi parmi les premières entreprises belges à publier; cette année, ce sera à la Saint-Valentin. Sandstorm Gold, autre producteur d'or, dévoilera ses chiffres le lendemain. Galapagos et Deceuninck publieront le 21/2. La journée la plus chargée sera celle du 28, puisque c'est là que seront annoncés les résultats annuels d'AB InBev, poids lourd du BEL 20, et des entreprises biotechnologiques Argenx, Biocartis et MDxHealth; mais seuls ceux de MDxHealth sont essentiels pour le portefeuille modèle.Le 1/3, ce sera au tour de Mithra Pharmaceuticals, suivie d'Oxurion et de Franco-Nevada, le 7. Nous attendons également avec impatience les résultats annuels d'Ontex, promis pour le 8/3. Du point de vue du portefeuille modèle, le mois de mars s'achèvera le 14, avec Tessenderlo. Suivront, le 23/4, 7C Solarparken et Anglo-Eastern Plantations et enfin, le 25, Bone Therapeutics.