Le placement de limites présente des avantages comme des inconvénients. Dans le cadre du réaménagement du thème Énergie de notre portefeuille modèle, nous avions placé plusieurs ordres. Plusieurs d'entre eux n'ont pas pu être exécutés car nous avions été contraints de les limiter sensiblement. Pour Transocean, l'ordre est passé, tandis que ceux d'AkerBP et de Cameco sont restés en suspens. Les ordres de vente de Schlumberger, United States Oil Fund et Velcan ont eux été exécutés. Le poids du thème Énergie a tout de même baissé. Nous n'allons cependant pas courir derrière les cours car nous prévoyons un repli généralisé (limité) dans les prochains mois et semaines. Nous verrons alors s'il y a lieu d'adap...

Le placement de limites présente des avantages comme des inconvénients. Dans le cadre du réaménagement du thème Énergie de notre portefeuille modèle, nous avions placé plusieurs ordres. Plusieurs d'entre eux n'ont pas pu être exécutés car nous avions été contraints de les limiter sensiblement. Pour Transocean, l'ordre est passé, tandis que ceux d'AkerBP et de Cameco sont restés en suspens. Les ordres de vente de Schlumberger, United States Oil Fund et Velcan ont eux été exécutés. Le poids du thème Énergie a tout de même baissé. Nous n'allons cependant pas courir derrière les cours car nous prévoyons un repli généralisé (limité) dans les prochains mois et semaines. Nous verrons alors s'il y a lieu d'adapter nos limites d'achat.Nous voulions vendre pour près de moitié notre position importante dans Sipef, mais nous avons placé trop haut la limite de vente. Nous la laissons cependant en suspens jusqu'à nouvel ordre. Nous verrons si elle peut être atteinte. Le solde de la position restera en portefeuille un bon moment encore.La saison générale des résultats a démarré il y a quelque temps déjà aux États-Unis, de même qu'en Europe. Mais pour notre portefeuille, la saison des résultats démarre le vendredi 28 juillet. Cameco, le plus grand producteur d'uranium au monde, et le producteur d'engrais Potash Corporation, publieront en effet ce jour-là leurs résultats pour le 2e trimestre. Ces deux titres ont récemment retrouvé de l'élan après une période difficile. Espérons que leurs chiffres trimestriels confirmeront le redressement. Les ambitions de Cameco ne sont pas très élevées ; le résultat devrait être proche de zéro (ni gain, ni pertes). Et le bénéfice par action de Potash devrait s'établir autour de 18,5 centimes de dollar pour satisfaire aux prévisions des analystes.Les résultats suivants arriveront en août, avec Nyrstar et CF Industries. Il est grand temps que le spécialiste belge des métaux réponde aux attentes s'il veut regagner la confiance des investisseurs. Le producteur d'engrais CF Industries, qui a régulièrement déçu les investisseurs au cours des derniers trimestres et exercices, est donc lui aussi attendu au tournant. Le 4 août, nous saurons également si Fagron est parvenu à poursuivre sur son élan.Nous pouvons probablement accorder moins d'importance aux chiffres de Franco-Nevada et Wheaton Precious Metals. L'évolution de leur cours dépendra surtout du redressement des prix des métaux précieux (or et argent). Ces derniers six à douze mois, l'action de Sipef s'est très bien comportée sur Euronext Bruxelles ; le redressement des bénéfices devra être confirmé par les résultats semestriels.Fin août, de nombreuses entreprises belges de moyenne envergure publient leurs chiffres semestriels. Le 23 août, ce sera le tour de Tessenderlo Group, qui s'est très bien comporté au premier trimestre mais n'a pas encore revu à la hausse ses prévisions annuelles (par prudence peut-être ?). Le 24 août, Ablynx et Argen-X entreront dans la danse. Leurs résultats sont cependant moins pertinents dans la mesure où aucun médicament n'est encore commercialisé. Les chiffres de Bone Therapeutics et MDxHealth, prévus le 31 août, seront commentés abondamment. Dans l'intervalle, nous aurons pu analyser aussi les résultats du groupe Anglo-Eastern Plantations (le 24 août). Le 31 août, Bolloré complétera le tableau ; après de moins bons résultats en 2016, il faudrait que le premier semestre trahisse au moins une amélioration.En septembre enfin, ce sera le tour de Mithra Pharmaceuticals (le 12) et de 7C Solarparken (le 14).