Comme nous l'avions déjà annoncé dans le commentaire des résultats annuels d'Umicore, le premier trimestre et le relèvement des projections pour l'ensemble de son exercice 2015 confirment que le renversement de tendance en matière de bénéfices a bel et bien eu lieu. Le spécialiste des matériaux a annoncé une hausse de ses revenus de 11% pour les trois premiers mois de cette année, contre un consensus des analystes à 6%. Les divisions 'Catalysis' (catalyseurs) et 'Energy Materials' (notamment les batteries rechargeables) ont affiché des hausses de chiffre d'affaires (CA) de respectivement 15 et 20%. L'excellent premier trimestre permet à la direction de relever les prévisions de bénéfices pour l'ensemble de l'exercice : elle prévoit un bénéfice opérationnel récurrent (hors éléments exceptionnels - REBIT) compris entre 310 et 340 millions EUR, ce qui suppose une hausse entre 13 et 24% par rapport à un REBIT 2014 de 273,7 millions EUR et largement plus que la prévision moyenne des analystes de 312 millions EUR. Nous avons dès lors ajusté les prévisions de bénéfices (au-delà de 2 EUR par action) et des objectifs de cours. Lorsque nous avons intégré le titre en portefeuill...

Comme nous l'avions déjà annoncé dans le commentaire des résultats annuels d'Umicore, le premier trimestre et le relèvement des projections pour l'ensemble de son exercice 2015 confirment que le renversement de tendance en matière de bénéfices a bel et bien eu lieu. Le spécialiste des matériaux a annoncé une hausse de ses revenus de 11% pour les trois premiers mois de cette année, contre un consensus des analystes à 6%. Les divisions 'Catalysis' (catalyseurs) et 'Energy Materials' (notamment les batteries rechargeables) ont affiché des hausses de chiffre d'affaires (CA) de respectivement 15 et 20%. L'excellent premier trimestre permet à la direction de relever les prévisions de bénéfices pour l'ensemble de l'exercice : elle prévoit un bénéfice opérationnel récurrent (hors éléments exceptionnels - REBIT) compris entre 310 et 340 millions EUR, ce qui suppose une hausse entre 13 et 24% par rapport à un REBIT 2014 de 273,7 millions EUR et largement plus que la prévision moyenne des analystes de 312 millions EUR. Nous avons dès lors ajusté les prévisions de bénéfices (au-delà de 2 EUR par action) et des objectifs de cours. Lorsque nous avons intégré le titre en portefeuille en novembre de l'an dernier, nous tablions sur un renversement de la tendance bénéficiaire à partir de cette année. Cet objectif s'est concrétisé, ce qui a permis une belle envolée de cours. Nous avons déjà progressivement allégé notre position. Sur la base des prévisions de bénéfice relevées, nous conservons le solde de la position jusqu'à nouvel ordre (rating 2B). Velcan Energy: première positionNous reviendrons rapidement sur les résultats annuels 2014 de Velcan Energy. Précisons déjà qu'ils sont supérieurs aux prévisions, ce qui justifie notre décision de nous positionner par étapes dans la mesure où l'action semble se stabiliser entre 13,50 et 14,50 EUR et dans la perspective de nouvelles actualités favorables en Inde et au Laos au cours des 12 à 18 prochains mois (rating 1B). CMB : plancherLes tarifs du transport maritime de vrac sec ont plongé à un plus-bas. Le marché reste confronté à une surcapacité persistante. Côté offre, le carnet de commandes de nouveaux navires est toujours bien garni (jusqu'à 20% de la capacité existante) et côté demande, le ralentissement de la croissance en Chine et, plus spécifiquement, la baisse des importations chinoises de charbon, ne sont pas sans conséquences. Ces derniers temps, les navires plus anciens partent plus vite à la casse, les commandes de nouvelles constructions sont annulées et d'anciens navires de transport de vrac sec sont même transportés en conteneurs... Pour autant, plusieurs années pourraient encore s'écouler avant que le marché trouve un nouvel équilibre qui se traduira, pour les entreprises, par des tarifs rentables. Ces dernières années, CMB a progressivement perdu la couverture de ses contrats à terme. Cette année, la couverture baisse à 35%. Bocimar, la filiale vrac sec de CMB, accumule les pertes, jusqu'à 41,2 millions USD au premier trimestre de cette année, après 20,5 millions USD au dernier trimestre de l'an dernier. Ces dernières années, CMB a mis en place une politique de diversification afin de mieux répartir le risque sur les diverses activités, avec l'acquisition de l'armateur de conteneurs Delphis plus récemment, mais sa contribution est encore trop limitée. CMB a vendu la participation dans Anglo Eastern Management Group et conclu plusieurs nouvelles facilités de crédit pour constituer 200 millions USD de réserves liquides. L'action s'échange encore à un plancher (son plus faible niveau en 5 ans) et sa valorisation tient déjà compte d'une période de traversée du désert. Nous achetons 100 actions (rating 1B) et attendons patiemment un renversement de tendance.Intentions d'achat et de venteConsommation de la classe moyenne des pays émergentsAdidas: chiffres Q1 le 5/5 Barco: trading update très satisfaisant; cours dépasse finalement le cap de 60 EURBolloré: participation dans Vivendi renforcée à 12%, et superdividende en conséquence CMB: résultats Q1 très décevants; renforçons notre position (lire par ailleurs) (*)Cosan: position relevée après chiffres annuels très corrects pour 2014 DSM: résultats Q1 corrects, nous y reviendrons (*) ICBC: croissance modérée du bénéfice Q1; nous y reviendrons (*)Lafarge: chiffres Q1 meilleurs que prévu; nous y reviendrons (*) SABMiller: trading update meilleur que prévuEnergieGanger Rolf: nouveau-venu en portefeuille après arbitrage contre Fred Olsen EnergyPetrobras: position encore allégée; limite de vente sur restant de la position (*)PNE Wind: suppression dividende a pesé sur le coursUranium Participation: forte sous-valorisation de 13% par rapport à la valeur intrinsèque; redressement de cours attendu (*)Or & métauxArcelorMittal: résultats Q1 le 7/5 (*) First Quantum Minerals: résultats Q1; nous y reviendrons (*) Market Vectors Gold Miners ETF: prix de l'or se redresse car craintes d'un relèvement rapide des taux apaisée Silver Wheaton: profite du redressement des métaux précieuxUmicore: très bons résultats Q1 (lire par ailleurs) (*)Vale: plancher prix du minerai de fer; renversement cours (lire par ailleurs) (update)Agriculture Asian Citrus: à nouveau une mauvaise nouvelle: le virus HLB affecte la plantation de Xinfeng; dégâts sur le cours moins importants que prévu Syngenta: profitons d'un repli pour relever la position (*) Tessenderlo: Kerley va construire une usine d'engrais en Europe (à Rouen) (*) Wilmar International: chiffres annuels supérieurs aux prévisions Vieillissement de la populationBone Therapeutics: pas de nouvelle importante lors de la publication des chiffres annuels; fonds liquides pour 3 ans (*)Fagron: cours se redresse en réaction au trading-update positifGlaxoSmithKline: chiffres Q1 le 6/5MDxHealth: nouveau-venu en portefeuilleTubize (fin): rapport intermédiaire Q1 UCB répond aux attentes; nous y reviendrons (*)(*) = update