Les sondages voyaient déjà Clinton accéder à la présidence des États-Unis, et tous les observateurs (nous y compris) s'accordaient à prévoir la panique sur les marchés en cas de victoire de Donald Trump. Finalement, aucune de ces prévisions ne s'est révélée juste.
...