Le parcours de Tubize - filiale UCB ; Tubize a une participation de contrôle de 36,2% - se poursuit. L'an dernier, son chiffre d'affaires (CA) s'est accru de 7% (8% à taux de change constants), à 3,34 milliards EUR (consensus des analystes de 3,24 milliards EUR). Les ventes combinées des 3 nouveaux médicaments phares, Cimzia, Vimpat et Neupro, ont augmenté d...

Le parcours de Tubize - filiale UCB ; Tubize a une participation de contrôle de 36,2% - se poursuit. L'an dernier, son chiffre d'affaires (CA) s'est accru de 7% (8% à taux de change constants), à 3,34 milliards EUR (consensus des analystes de 3,24 milliards EUR). Les ventes combinées des 3 nouveaux médicaments phares, Cimzia, Vimpat et Neupro, ont augmenté de 24%, à 1,47 milliard EUR, où l'excellente performance de l'anti-rhumatoïde Cimzia (+34%, à un peu moins de 800 millions EUR de CA) a surpris agréablement. Le trio CVN s'adjuge déjà 44% du CA du groupe. Et ce, alors que les ventes de Keppra se maintiennent (665 millions EUR en 2014 ou -7%). Le cash-flow opérationnel récurrent (hors éléments exceptionnels; EBITDA) s'est accru de 14%, à 609 millions EUR, soit un peu moins que les prévisions des analystes de 614 millions EUR. Le bénéfice net a bondi de 37%, à 199 millions EUR ou 1,69 EUR par action. Les actionnaires reçoivent 2 centimes d'euro de plus de dividende que l'an dernier, ou 1,06 EUR par action (consensus des analystes à 1,08 EUR). Avec brivaracetam, epratuzumab et romosozumab, UCB a par ailleurs un pipeline prometteur. Le nouveau directeur (CEO) Jean-Christophe Tellier a dès lors pu annoncer que le groupe évoluerait positivement jusqu'au moins 2020. Les perspectives pour 2015 n'en demeurent pas moins prudentes, avec un CA du groupe attendu de 3,55 à 3,65 milliards EUR et surtout un REBITDA dans la fourchette de 710 à 740 millions EUR, contre un consensus des analystes de 743 millions EUR. D'où la réaction de cours négative. Nous répétons que le titre UCB est (plutôt) cher mais qu'heureusement, l'an dernier, la forte décote de sa société mère Tubize n'a pas bougé (41%). C'est la raison pour laquelle Tubize reste en portefeuille jusqu'à nouvel ordre (rating 2A).