Ce n'est pas une mince affaire, mais à partir d'aujourd'hui (vendredi 28/11), les actionnaires de Tessenderlo Group peuvent souscrire à l'augmentation du capital. La période de souscription courra jusqu'au 12 décembre. Le paiement et la livraison sont prévus pour le 19 décembre. Le montant de 174,8 millions EUR se situe au milieu de...

Ce n'est pas une mince affaire, mais à partir d'aujourd'hui (vendredi 28/11), les actionnaires de Tessenderlo Group peuvent souscrire à l'augmentation du capital. La période de souscription courra jusqu'au 12 décembre. Le paiement et la livraison sont prévus pour le 19 décembre. Le montant de 174,8 millions EUR se situe au milieu de la fourchette prévue de 150 à 200 millions EUR. Les actionnaires existants bénéficient d'un droit préférentiel et peuvent souscrire, pour trois actions existantes, à un nouveau titre à 16,50 EUR, soit une réduction de 18,2% par rapport au cours au moment de l'annonce des conditions. L'actionnaire de référence Picanol (via Verbrugge NV) et Symphony Mills NV (deux sociétés contrôlées par Luc Tack) ont déjà indiqué qu'ils prendraient la totalité de leur part. Le renforcement de la structure bilantaire et de futurs investissements sont les principales motivations à cette opération. Nous considérons Tessenderlo Group comme une valeur de base pour notre portefeuille dans une perspective de plusieurs années. Nous souscrirons donc nous aussi à 65 nouvelles actions (rating 1B). Evolution de cours capricieuse pour Uranium Part.Uranium Participation est clairement un investissement pour le plus long terme. La position dans ce tracker sur l'uranium (lire également les Dérivés en p.8) a pu être constituée à peu près au niveau le plus bas des cinq dernières années. Ce qui ne signifie évidemment pas qu'à court terme il ne puisse y avoir de fluctuations de cours. L'annonce du redémarrage de deux centrales nucléaires au Japon a en tout cas permis un rebond (intermédiaire). Nous restons positionnés pour le long terme (rating 1B).