Nous n'avons pas été convaincus par les résultats publiés par Telefonica au bilan du premier trimestre 2014. Tant le chiffre d'affaires (CA) que le bénéfice se sont révélés inférieurs aux prévisions des analystes. L'allègement ultérieur des dettes à 42,7 milliards EUR nets (contre 45,4 milliards à la fin de l'an dernier et encore plus de 60 milliards à la mi-2012) était...