Durant une année boursière, on compte en moyenne deux séances positives pour une mauvaise. En 2016, c'est le schéma contraire qui s'est mis en place. Pour chaque séance boursière positive, deux sont mauvaises. La tendance baissière est donc prédominante.
...