Durant une année boursière, on compte en moyenne deux séances positives pour une mauvaise. En 2016, c'est le schéma contraire qui s'est mis en place. Pour chaque séance boursière positive, deux sont mauvaises. La tendance baissière est donc prédominante.
...

Durant une année boursière, on compte en moyenne deux séances positives pour une mauvaise. En 2016, c'est le schéma contraire qui s'est mis en place. Pour chaque séance boursière positive, deux sont mauvaises. La tendance baissière est donc prédominante. La tâche revient donc à Mario Draghi d'apaiser les marchés financiers au moins pour quelque temps. Un rallye de soulagement en mars offrirait au moins la possibilité de réaménager le portefeuille d'actions. Symboliquement, nous allons commencer à accumuler une position en or par l'achat de parts du tracker aurifère SPDR Gold Shares (tracker GLD). Si la Banque centrale européenne (BCE) satisfait les attentes, le prix de l'or devrait connaître un repli après le démarrage en trombe des deux premiers mois de 2016. Nous l'exploiterons pour compléter la position. Nous ne serions pas étonnés si le prix de l'or augmentait vers 1400USD l'once dans le courant de l'année. C'est notre premier objectif de cours pour 2016.Fait rare, cette année les analystes avaient abaissé de pas moins de 30% les prévisions de bénéfice pour Solvay un mois avant la publication. Nous avons noté une demi-douzaine d'abaissements de conseils en l'espace de quelques semaines. Ce qui a occasionné un repli du cours de Solvay de 21% depuis le début de l'année, soit 8% de plus que la moyenne européenne. Plus généralement, la sous-performance de la multinationale belge a commencé à l'annonce de la reprise de l'Américain Cytec l'été dernier. Pour Solvay, Cytec est la deuxième acquisition en plus de 150années d'existence. Mais chaque inconvénient a son avantage. Les analystes avaient placé la barre assez bas, de sorte que le groupe chimique n'a pas déçu. Le chiffre d'affaires du 4etrimestre, à 2,54milliards EUR, est en ligne avec le consensus des analystes (2,56milliards EUR). Le cash-flow opérationnel récurrent (hors éléments exceptionnels ; REBITDA) s'est établi à 429millions EUR, soit 10millions EUR de plus que l'estimation des analystes. Notons aussi le cash-flow libre positif de 376millions EUR, qui est pour sa part nettement supérieur au consensus des analystes à 238millions EUR. Le dividende final s'élève à 1,94EUR brut par action, ce qui est inférieur à l'estimation moyenne des analystes de 2EUR par action. En revanche, un élément a suscité une réaction de cours positive : la croissance attendue du REBITDA comprise entre 5 et 10% pour cette année, nettement plus optimiste que le consensus des analystes. Nous avons indiqué à plusieurs reprises que nous ne partagions pas le pessimisme ambiant par rapport à Solvay. À sa valeur comptable, à 11 fois le bénéfice escompté 2016 et à un rapport valeur d'entreprise (EV)/cash-flow opérationnel (EBITDA) d'à peine 4,5 pour 2016, le cours de l'action est bien trop bas et sa valorisation est trop faible par rapport à la moyenne du secteur. Nous prévoyons donc une revalorisation de l'action le mois prochain, et conservons la position en portefeuille (rating 1B). Barco: chiffres annuels 2015 supérieurs aux prévisions mais perspectives moins bonnes (*)Itau Unibanco Holding: chiffres annuels étaient supérieurs aux prévisions, mais statut d'émetteur de pacotille pour le Brésil (*) Solvay: rebond de cours après publication des chiffres annuels et surtout perspectives nettement supérieures aux prévisions, lire ci-dessus (*) PNE Wind: litige avec l'actionnaire Volker Friedrichsen est enterréUranium Participation:décote de quelque 20% par rapport à la valeur intrinsèqueVelcan: a reçu autorisation environnementale pour le projet Meureubo 2 en Indonésie Franco-Nevada: a conclu une transaction de streaming avec Glencore pour 500 millions USD ; dilution de 10% cependantMarket Vectors Gold Miners ETF: lesmines d'or excellent depuis le début de l'année grâce au revirement du cours de l'or Rio Tinto: action reste très volatile mais le prix du minerai de fer montre des signes de sortie de plancher (*) Umicore: résultats annuels accueillis favorablement ; abaissement de conseil après rebond de cours Potash Corp.: chiffres Q4 inférieurs aux prévisions ; position encore renforcée ; cours se redresse enfinSipef: chiffres annuels 2015 ne contiennent aucune surprise Suedzucker: résultats Q3 de l'exercice 2015-2016 démontrent que l'amélioration est insuffisante Syngenta: offre amicale ChemChinaTessenderlo: forte hausse de cours en réaction aux chiffres 2015 solides Ablynx: chiffres annuels 2015 publiés ; consommation de liquidités inférieure de 67,2 millions EUR par rapport à l'an dernier, nous y reviendrons (*) Bone Therapeutics: a pu annoncer le succès d'une fusion vertébrale sur un premier patient dans les douze mois (*) Fagron: augmentation de capital de 220 millions EUR GlaxoSmithKline: chiffres supérieurs aux prévisions ; rumeurs de reprise toujours présentes (*) MDxHealth: chiffres annuels 2015 en ligne mais mauvaise nouvelle de la part d'Exact Sciences, lire en rubrique Actions belges (*) Vertex Pharmaceuticals: chiffres Q4 supérieurs aux prévisions ; cours baisse dans le sillage du secteur biotech américain ; nous restons patients.(*) = update