Sipef a publié un beau rapport semestriel. Après un premier trimestre très satisfaisant, caractérisé par une hausse de la production d'huile de palme de 21,7%, à 80.882 tonnes, on note au deuxième trimestre une belle hausse de 10,5% par rapport à la même période l'an dernier, à 80.660 tonnes. Après six mois, la production signe une augmentation de 15,9%, de 139.418 à 161.541 tonnes. La production des fruits provenant des plantations du groupe s'est accrue de 14,9%, à 129.160 tonnes, alors que celle des fruits achetés à des tiers a progressé de 20%, à 32.381 tonnes. La prestation la plus solide est attribuable aux plantations matures de Tolan Tiga (+21,4%, à 32.010 tonnes) à Nord-Sumatra ...

Sipef a publié un beau rapport semestriel. Après un premier trimestre très satisfaisant, caractérisé par une hausse de la production d'huile de palme de 21,7%, à 80.882 tonnes, on note au deuxième trimestre une belle hausse de 10,5% par rapport à la même période l'an dernier, à 80.660 tonnes. Après six mois, la production signe une augmentation de 15,9%, de 139.418 à 161.541 tonnes. La production des fruits provenant des plantations du groupe s'est accrue de 14,9%, à 129.160 tonnes, alors que celle des fruits achetés à des tiers a progressé de 20%, à 32.381 tonnes. La prestation la plus solide est attribuable aux plantations matures de Tolan Tiga (+21,4%, à 32.010 tonnes) à Nord-Sumatra et d'Hargy Oil Palms en Papouasie-Nouvelle-Guinée (+26,9%, à 43.223 tonnes). Les jeunes plantations d'UMW et TUM à Nord-Sumatra ont connu une croissance de 8,6%, à 18.618 tonnes, alors qu'Agro Muko a signé une croissance limitée de 1,3%, à 35.309 tonnes, sous l'influence du programme de replantation actuelle. Le prix moyen de l'huile de palme s'est élevé au premier semestre à 734 dollars la tonne, contre 667 dollars l'an dernier (+10%). Par rapport au premier trimestre, on note encore une différence de 22,7%, mais l'importante production attendue d'huile de palme et les nouvelles récoltes record de soja ont sapé le sentiment au deuxième trimestre, vu par ailleurs la baisse du prix de l'huile de palme à 625 dollars la tonne fin juin. Depuis lors, le prix s'est redressé à 695 dollars la tonne, et la direction prévoit une évolution plane du prix jusqu'à la fin de l'année. À la mi-août, 74% de la production annuelle attendue avait été vendue à 760 dollars la tonne en moyenne, à comparer à 70%, à 704 dollars la tonne en moyenne au même moment l'an dernier. Le chiffre d'affaires a progressé au premier semestre de 33,8%, à 157 millions de dollars. Le prix à l'unité de l'huile de palme (responsable à 90 % de la marge brute) a reculé de 5% tandis que le bénéfice brut a augmenté de 108,2%, à 57,5 millions de dollars. La participation supplémentaire de 47,71% dans Agro Muko (à 95%) s'est traduite par 6,4 millions de dollars de bénéfice brut supplémentaire. Le bénéfice opérationnel a triplé, de 15 à 43,5 millions de dollars, et le bénéfice net récurrent est passé de 13,2 à 34,3 millions (+59,6%). En incluant une plus-value unique de 79,3 millions de dollars sur la participation (alors plus petite) que détient Sipef dans Agro Muko, le bénéfice net s'établit à 113,6 millions de dollars. Cette année, la surface cultivable du groupe a énormément augmenté, de 16.500 hectares (69.438 hectares fin 2016), grâce au renforcement de sa participation dans Agro Muko (9936 hectares de plus) et à la reprise, début août, d'une participation de 95% dans DMIL pour 53,1 millions de dollars. Il s'agit d'une plantation existante dans Musi Rawas de 6562 hectares de palmiers, qui pourrait être étendue à 9000 hectares. En incluant le versement du dividende en juillet et la reprise de DMIL, Sipef affiche une dette nette de 93,5 millions de dollars, qui sera allégée à partir du second semestre. Nous conservons précieusement en portefeuille le solde de notre position et confirmons pour l'heure notre conseil "conserver". Conseil : conserver/attendreRisque : moyenRating : 2BDevise : euroMarché : Euronext BruxellesCapit. boursière : 665 millions EURC/B 2016 : 16,7C/B attendu 2017 : 14,2Perf. cours sur 12 mois : +23 %Perf. cours depuis le 01/01 : +4 %Rendement du dividende : 2 %