Ablynx n'a pas manqué son deuxième rendez-vous important de l'année. Après les résultats d'études positifs de phase IIa avec ALX-0171, la société gantoise a en effet annoncé de solides résultats pour les études en cours de phase IIb avec l'anti-rhumatisme ALX-0061. Il s'agissait des résultats de l'étude de monothérapie (251patients) avec ALX-0061, rebaptisé Vobarilizumab. Plusieurs dosages et fréquences d'administration ont été testés pendant 12semaines de traitement, et en parallèle, pour comparaison, un groupe de patients a reçu Actemra (un produit IL/6R approuvé de Roche qui a généré l'an dernier quelque 700 millions USD de chiffre d'affaires). Administré moins fréquemment (toutes les deux ou quatre semaines, contre un rythme hebdomadaire pour Actemra), Vobarilizumab obtient des résultats d'efficacité comparables, voire meilleurs qu'Actemra, et même les meilleurs jamais constatés dans une étude de monothérapie. Notons du reste que les patients traités par Actemra savaient que ce produit était utilisé (étude open label), ce qui peut expliquer que le médicament ait obtenu de meilleurs résultats au premier objectif (ACR20, 50 et 70scores, en partie basés sur des paramètres subjectifs) que lors des précédentes études en double aveugle, où ni le médecin ni le patient ne savent quel médicament est administré. C'est ce qui ressort aussi du score de rémission DAS28 moins subj...

Ablynx n'a pas manqué son deuxième rendez-vous important de l'année. Après les résultats d'études positifs de phase IIa avec ALX-0171, la société gantoise a en effet annoncé de solides résultats pour les études en cours de phase IIb avec l'anti-rhumatisme ALX-0061. Il s'agissait des résultats de l'étude de monothérapie (251patients) avec ALX-0061, rebaptisé Vobarilizumab. Plusieurs dosages et fréquences d'administration ont été testés pendant 12semaines de traitement, et en parallèle, pour comparaison, un groupe de patients a reçu Actemra (un produit IL/6R approuvé de Roche qui a généré l'an dernier quelque 700 millions USD de chiffre d'affaires). Administré moins fréquemment (toutes les deux ou quatre semaines, contre un rythme hebdomadaire pour Actemra), Vobarilizumab obtient des résultats d'efficacité comparables, voire meilleurs qu'Actemra, et même les meilleurs jamais constatés dans une étude de monothérapie. Notons du reste que les patients traités par Actemra savaient que ce produit était utilisé (étude open label), ce qui peut expliquer que le médicament ait obtenu de meilleurs résultats au premier objectif (ACR20, 50 et 70scores, en partie basés sur des paramètres subjectifs) que lors des précédentes études en double aveugle, où ni le médecin ni le patient ne savent quel médicament est administré. C'est ce qui ressort aussi du score de rémission DAS28 moins subjectif _ élément crucial pour les agences de médicaments _, où Vobarilizumab a obtenu un bien meilleur score: jusque 41% (60% en incluant les patients chez qui l'activité de la maladie était faible), contre 27% (et 44%) pour Actemra. Qui plus est, Vobarilizumab a obtenu de meilleurs résultats en termes de sécurité et d'effets secondaires. Le marché a réagi positivement, mais avec beaucoup de retenue, car il attend fermement les résultats de l'étude de phase IIb du produit en combinaison avec un agent, qui seront publiés durant la première moitié du mois d'août. Ensuite, le partenaire AbbVie recevra tous les résultats d'études, sur la base desquels les Américains se prononceront sur la mise en licence avant la fin de l'année. Si leur décision est positive, Ablynx percevra un paiement intermédiaire de 75millions USD. Après le spécialiste de biotech Adrianus Van Herk, Quest for Growth a désormais également pris une participation dans Ablynx. Les premiers résultats de Vobarilizumab nous rassurent et nous attendons avec impatience ceux de l'étude des produits combinés. S'ils sont solides, ils pourraient soutenir largement l'action, après une période en demi-teinte (rating 1C). Comme espéré, l'augmentation de capital de Fagron a rencontré un franc succès. Nous avons complété notre position, et dans la mesure où les soucis de nature financière sont résolus, nous souhaitons à présent encore l'étoffer. C'est pourquoi nous maintenons la limite d'achat (ajustée) pour l'été (rating 1B). Les dividendes de Franco-Nevada et de Sipef ont entre-temps été intégrés à notre trésorerie. Protection du portefeuilleLyxor ETF Eurostoxx50 Short: la protection des autres lignes (européennes) a bien fonctionné au lendemain du référendum britannique (*)Proshares Short qqq: ce tracker inverse sur le Nasdaq mise sur le repli attendu de la Bourse techno compte tenu de la valorisation tendueConsommation de la classe moyenne des pays émergentsBarco: spécialiste de la technologie de projection avancée; Jan De Witte (ex-CEO de General Electric) succédera à Eric Van Zele au poste de CEO à partir du 1/10 ÉnergieUranium Participation:évolution de cours décevante du fait du repli sensible de la valeur intrinsèque à 4,55 CAD par action au 30/6 induite par la baisse du prix de l'uranium; cours intègre cependant une décote de plus de 10% par rapport à la valeur intrinsèque (*)Velcan: chiffres annuels 2015 satisfont largement aux attentes; la nouvelle du retard sur les projet SukaRame et Meureubo 2 est cependant regrettable; attendons annonce relative à l'énergie solaire ; nouvelle limite d'achat Or & métauxFranco-Nevada: cours à un record historique du fait de la hausse du prix de l'or après le brexit (update)iShares Silver Trust: tracker sur l'argent, qui a reculé bien plus largement que l'or ces dernières années; est au début d'un marché haussier; l'argent tire profit des incertitudes grandissantes liées au BrexitSilver Wheaton: chiffre d'affaires en hausse au 1er trimestre, mais bénéfice par action de 2 centimes de dollar inférieur aux prévisions (0,10 versus 0,12 USD) SPDR Gold Shares: tracker aurifère; l'or à nouveau dans un marché haussier; la demande d'or a progressé à 1290 tonnes au premier trimestre, soutenue par les investisseurs, soit une hausse de pas moins de 21%; le Brexit a permis une nouvelle percée de l'or Umicore: va en appel pour contester l'amende infligée de 69 millions EUR par les autorités françaises de la concurrence; a vendu les activités de Zinc Chemicals pour 142,4 millions EUR VanEck Vectors Gold Miners ETF: mines d'or excellent depuis le début de l'année grâce au revirement du cours de l'or; doublement de cours en 6 mois; nouveaux pics en raison du Brexit AgriculturePotash Corp.: résultats Q1 décevants, abaissement des prévisions annuelles en conséquence; sortie de plancher cependantSipef: perspectives toujours favorables à long terme; le groupe espère évoluer de 55.000 à 100.000 hectares à terme; mise sur redressement du bénéfice pour 2016 Syngenta: offre amicale ChemChina à 465 USD par action Syngenta prolongée jusqu'au 18/7; nous attendrions Tessenderlo: lors de l'assemblée, nous avons eu la confirmation qu'une fusion avec Picanol n'est plus à l'ordre du jour; Luc Tack a relevé encore sa participation dans Tessenderlo via Symphony Mills et Picanol Vieillissement de la populationAblynx: les résultats de phase II de la monothérapie Vobarilizumab (potentielle option de traitement de l'arthrite rhumatoïde) sont positifs; lire ci-dessus (*) Bone Therapeutics: traitement avec Preob donne statistiquement de meilleurs résultats en cas de fractures à retard de guérison, comme une baisse du risque de fracture de la hanche de 50%; trésorerie fin 1er trimestre totalisait 30,4 millions EURFagron: 2e tranche de l'augmentation de capital (88,2 millions EUR) a rencontré un vif succès; notre position a été renforcée de 50 titres au prix unitaire de 5,16 EUR; nouvelle limite d'achat (*) MDxHealth: accord de remboursement obtenu pour SelectMDx (test dépistage cancer de la prostate) avec Fortified Provider Network. Nous avions déjà la confirmation que l'utilisation et le remboursement du test ConfirmMDx sont en hausse; huit des dix principaux hôpitaux américains spécialisés en urologie l'utilisent déjà; l'actualité des deux dernières semaines a déjà occasionné un rebond de coursMithra Pharmaceuticals: nouveau-venu en portefeuille; espérons que Mithra changera la donne dans la médecine féminine, avec Estelle (contraception) et Donesta (ménopause), mais aussi dans d'autres indications (*)(*) : update