La récente évolution de cours du spécialiste wallon dans le développement de produits de thérapie cellulaire de formation osseuse pour la réparation et la prévention des fractures, Bone Therapeutics, a déçu. Deux éléments expliquent cet état de fait. D'une part, l'attention accrue pour la baisse de sa trésorerie, en l'occurrence de 7millions EUR au premier semestre, à 26,6millions EUR. Sur une base annuelle, on table sur une consommation de liquidités comprise entre 14,5 et 16millions EUR. Bone Therapeutics dispose de suffisamment de liquidités pour tenir jusque début 2018, ce qui est totalement conforme au projet établi lors de l'introduction en Bourse début 2015. Cela dit, une opération de capital pourrait être nécessaire avant fin 2017. D'autre part, et ce facteur est peut-être plus déterminant encore, la période de lock-up (vente interdite durant celle-ci) après l'IPO s'est terminée le 6août. Ce qui signifie que les financiers qui ont investi dans l'IPO peuvent négocier depuis lors librement leurs actions. Il est évident qu'un certain nombre l'ont fait. Pour notre thèse d'investissement à plus long terme, l'évolution du pipeline est cependant cruciale. À ce niveau, tout évolue comme prévu pour l'instant.
...

La récente évolution de cours du spécialiste wallon dans le développement de produits de thérapie cellulaire de formation osseuse pour la réparation et la prévention des fractures, Bone Therapeutics, a déçu. Deux éléments expliquent cet état de fait. D'une part, l'attention accrue pour la baisse de sa trésorerie, en l'occurrence de 7millions EUR au premier semestre, à 26,6millions EUR. Sur une base annuelle, on table sur une consommation de liquidités comprise entre 14,5 et 16millions EUR. Bone Therapeutics dispose de suffisamment de liquidités pour tenir jusque début 2018, ce qui est totalement conforme au projet établi lors de l'introduction en Bourse début 2015. Cela dit, une opération de capital pourrait être nécessaire avant fin 2017. D'autre part, et ce facteur est peut-être plus déterminant encore, la période de lock-up (vente interdite durant celle-ci) après l'IPO s'est terminée le 6août. Ce qui signifie que les financiers qui ont investi dans l'IPO peuvent négocier depuis lors librement leurs actions. Il est évident qu'un certain nombre l'ont fait. Pour notre thèse d'investissement à plus long terme, l'évolution du pipeline est cependant cruciale. À ce niveau, tout évolue comme prévu pour l'instant.Au cours des douze prochains mois, quatre éléments seront déterminants. Tout d'abord, à l'automne, nous connaîtrons les résultats d'efficacité des huit premiers patients d'une étude de phaseI/IIa avec ALLOB _ un produit de thérapie cellulaire allogène produit à partir des cellules de moelle osseuse d'un volontaire sain _ chez les patients devant subir une opération de fusion lombo-sacrée. À l'été 2017 suivront les résultats complets (16patients). On attend aussi les conclusions de l'étude de phaseI/IIa avec ALLOB pour les factures à retard de guérison (non encore guéries après trois mois; 1 million de cas chaque année), dont sept des huit patients ont déjà obtenu les résultats d'efficacité espérés. En cas de succès sur au moins six des huit patients suivants (ratio de succès d'au moins 12 sur 16), l'étude pourra être clôturée anticipativement. Le recrutement devrait être finalisé avant fin 2016, avec résultats d'efficacité à l'été 2017. Troisièmement, il y a le changement important intervenu dans le programme de recherche sur l'ostéoporose grave, où l'étude de phaseIIa (20patients) avec PREOB a été interrompue plus tôt que prévu après les résultats positifs sur les huit premiers patients, et pour laquelle une étude de phaseII avec ALLOB sera lancée autour du début de l'année. Enfin, au premier semestre 2017 commencera une première étude de phaseIII aux États-Unis avec PREOB pour l'ostéonécrose, et une deuxième étude devra suivre. Nous savons qu'un investissement dans une jeune entreprise biotech exige de la patience. Nous ne voyons cependant aucun motif fondamental au repli de cours, et en profitons donc pour placer un ordre d'achat et renforcer notre position actuelle (rating 1C). Valeurs de base/trackersiShares MSCI Emerging Markets ETF: tracker visant à miser sur un redressement des marchés émergents après une sous-performance de plusieurs années iShares MSCI Japan EUR hedged ETF: tracker visant à miser sur le redressement attendu de la Bourse japonaiseiShares Stoxx600 Banks ETF: tracker visant à miser sur les actions bancaires européennes restées en retraitConsommation de la classe moyenne des pays émergentsBarco: spécialiste de la technologie de projection avancée a publié d'excellents résultats semestriels, ce qui a hissé le cours à son plus haut niveau depuis le printemps 2013; position de Norges Bank au-delà de 5% Bolloré: holding de Vincent Bolloré permet de miser sur le potentiel de l'Afrique et le redressement chez Vivendi; résultats semestriels inférieurs aux prévisions, dividende intérimaire de 0,02 EUR par action Daimler: Mercedes-Benz à nouveau le plus grand vendeur de véhicules de luxe allemandsÉnergie7C Solarparken: a racheté le parc de panneaux solaires Schönebeck dans la province allemande de Saksen-Anhalt (3,5 mégawatts, MW); a ainsi déjà atteint l'objectif annuel de 94 MW pour 2016 ; hausse de cours après recommandation de 'Der Aktionär tv'; Investor Day le 20/9 Schlumberger: le plus grand acteur du secteur des services pétroliers; redressement attendu des résultats à partir du 3e trimestreVelcan: chiffres annuels 2015 satisfont largement aux attentes; la nouvelle du retard sur les projets SukaRame et Meureubo2 est cependant regrettable; attendons annonce relative à l'énergie solaire; position renforcée Or & métauxFranco-Nevada: résultats record au terme du Q2, apaisement des craintes entourant un possible relèvement de taux aux USA a permis un redressement de cours (*)iShares Silver Trust: tracker sur l'argent, qui a reculé bien plus largement que l'or ces dernières années; est au début d'un marché haussier Silver Wheaton: résultats Q2 solides ont permis un rebond de cours SPDR Gold Shares: tracker aurifère; l'or à nouveau dans un marché haussier; la demande d'or a progressé à 1290 tonnes au premier trimestre, soutenue par les investisseurs, soit une hausse de 21%; apaisement des craintes d'un relèvement rapide des taux américains provoquent hausse du prix de l'or après correction (*) Umicore: résultats semestriels satisfaisants et relèvement objectif de bénéfice ont permis de nouveaux records de cours VanEck Vectors Gold Miners ETF: mines d'or ont excellé jusqu'en août; le mois dernier, l'action a corrigé sensiblement du fait du repli du prix de l'or, mais à présent, elle se redresse (*) AgricultureAnglo-Eastern Plantations: groupe de plantations d'huile de palme a publié des résultats semestriels satisfaisants nous y reviendronsCF Industries: plus grand acteur dans les engrais azotés (nitrates) a été sanctionné sévèrement sur Wall Street l'an dernierPotash Corp.: pourparlers de fusion avec Agrium font rebondir le cours Sipef: chiffres semestriels légèrement supérieurs aux prévisions; légère révision à la hausse des prévisions annuelles, en raison notamment du rebond du prix de l'huile de palme Tessenderlo: Luc Tack a directement (via Symphony Mills) et indirectement (via Picanol) renforcé sa participation; il contrôle désormais quelque 37% de l'entreprise (*) Vieillissement de la populationAblynx: chiffres semestriels font état d'une position liquide de 288,7 millions EUR; les résultats de phaseII de la thérapie de combinaison Vobarilizumab (médicament potentiel contre l'arthrite rhumatoïde) ont été accueillis de manière mitigée du fait des résultats élevés obtenus par le placebo; cela dit, les résultats trahissent un potentiel. Le marché attend une décision d'AbbVie; l'investisseur Adrianus Van Herk a accumulé une position supérieure à 5%Argen-x: résultats d'études provisoires positives (cancer et maladies immunitaires) sont très prometteurs; les chiffres semestriels font état d'une trésorerie abondante de 108,7 millions EUR; important Investor Day le 22/9Bone Therapeutics: repli de cours excessif après fin de la période de lock-up; position liquide fin du 1er trimestre: 30,4 millions EUR; chiffres semestriels font état d'une position de trésorerie de 26,6 millions EUR au 30/6; suffisamment de liquidités jusque début 2018; nous relevons notre position; lire ci-dessus (*)Fagron: chiffres semestriels légèrement inférieurs aux attentes; Adrianus Van Herk a accumulé une participation de 3%; cours en forte hausse (*)MDxHealth: résultats mitigés au Q2: forte augmentation du CA mais perte nette également en hausse et trésorerie en baisse; a signé un contrat de distribution de trois ans avec Teva pour SelectMDx en Israël, et de nouvelles approbations pour ConfirmMDx (*)Mithra Pharmaceuticals: a conclu transaction de 26 millions EUR (10 millions EUR de paiement upfront) avec Fuji Pharma portant sur la commercialisation d'Estelle au Japon et les pays de l'ASEAN; trésorerie a fondu à 65,9 millions EUR au 30/6; article positif dans The Contraception Journal (*) (*) : mise à jour