En commentaire de Portefeuille, la semaine dernière, nous évoquions les négociations en cours entre les deux acteurs canadiens Potash Corp. et Agrium. Depuis lors, la fusion a été annoncée. Une nouvelle entité sera formée, qui deviendra le plus grand producteur d'engrais au monde. Les actionnaires de Potash recevront, par action Potash, 0,4action dans le gro...

En commentaire de Portefeuille, la semaine dernière, nous évoquions les négociations en cours entre les deux acteurs canadiens Potash Corp. et Agrium. Depuis lors, la fusion a été annoncée. Une nouvelle entité sera formée, qui deviendra le plus grand producteur d'engrais au monde. Les actionnaires de Potash recevront, par action Potash, 0,4action dans le groupe fusionné, tandis que les actionnaires d'Agrium auront 2,23titres par action détenue d'Agrium. Inversement, 52% pour les actionnaires Potash et 48% pour ceux d'Agrium. Ces rapports se reflétaient déjà dans les cours de Bourse des deux groupes. Le CEO actuel d'Agrium, Chuck Magro, devient le CEO du nouveau géant des engrais, alors que Jochen Tilk, actuellement CEO de Potash Corp, devient directeur du conseil d'administration de l'entité fusionnée. La tendance du secteur à la consolidation se confirme. On ne s'étonnera donc pas que la réalisation de 500millions USD d'économies de coûts annuelles constitue la principale motivation de l'opération de fusion. Nous applaudissons l'opération car elle donne naissance à un acteur verticalement intégré, qui n'est pas seulement un producteur d'engrais à base de potassium (surtout via les mines souterraines), mais comprend aussi _ et c'est nouveau pour les actionnaires de Potash _ en Amérique du Nord un réseau de distribution d'engrais. Lequel explique dans une importante mesure l'amélioration des chiffres et la hausse de cours d'Agrium par rapport à Potash sur l'année écoulée. Un dividende plus stable (3,6% brut) peut être envisagé. Il faudra cependant attendre de savoir comment le fisc traitera la fusion (prévue pour la mi-2017) - comme un versement ou non, et donc avec ou sans application d'un précompte mobilier. Pour l'heure, nous maintenons le conseil d'achat (rating 1B).