Nous avons noté un franc redressement des cours pétroliers et des valeurs énergétiques. Lorsque plus de 95% des observateurs sont convaincus que le prix de l'or noir va (continuer à) baisser, on assiste souvent à un mouvement contraire. Nous ne pensons pas que le redressement sera durable mais constatons un début de processus de sortie de plancher pour le secteur pétrolier. Notre limite d'achat sur le groupe norvégien Aker était trop juste, sans quoi nous aurions pu réaliser notre objectif : tirer profit d'un redressement temporaire.
...