Ces derniers jours, semaines et mois, l'évolution du cours de Peabody Energy est très fluctuante. Qui pensait avoir tout vu en termes d'évolution de cours se sera ravisé face aux fluctuations du plus grand producteur de charbon d'Amérique du Nord. Après avoir plongé un instant sous 1 USD début août, le cours s'est redre...

Ces derniers jours, semaines et mois, l'évolution du cours de Peabody Energy est très fluctuante. Qui pensait avoir tout vu en termes d'évolution de cours se sera ravisé face aux fluctuations du plus grand producteur de charbon d'Amérique du Nord. Après avoir plongé un instant sous 1 USD début août, le cours s'est redressé de manière spectaculaire durant la seconde moitié d'août, avec une hausse de 150% en deux semaines, pour ensuite baisser à nouveau début septembre. La première flambée est intervenue en réaction à l'annonce selon laquelle le célèbre investisseur George Soros avait acheté un lot d'actions liées au secteur du charbon, dont Peabody Energy. La deuxième flambée est liée à l'annonce que le plus grand producteur de charbon américain a loué les services de Lazard Ltd. pour procéder à un réaménagement de la dette. Des normes environnementales plus strictes, des prix du gaz naturel faibles et la baisse des exportations vers la Chine rendent la vie dure aux producteurs de charbon, ce qui a eu pour conséquence une accumulation de chiffres trimestriels dans le rouge. Mais la valorisation avait baissé de manière extrême, à 0,1 fois le chiffre d'affaires et 0,2 fois la valeur comptable (9,02 USD par action, à la baisse en raison des pertes attendues). Pendant le mouvement de baisse, nous avons renforcé notre position. Nous avons déjà pu en vendre un premier lot avec une plus-value de 50%. Notre objectif est à présent de vendre un deuxième lot en réalisant un gain confortable. Cette action risquée ne doit en effet pas devenir la plus importante position de notre portefeuille.