Nous conservons soigneusement la position dans Bone Therapeutics.
...

Nous conservons soigneusement la position dans Bone Therapeutics.Si une nouvelle correction intermédiaire survient, nous l'exploiterons pour mettre progressivement à l'action notre trésorerie. Le premier " nouveau-venu " est Fagron. Notre objectif est d'accroître la position dans cette valeur de croissance belge (ex-Arseus), et attendons de connaître la teneur du trading update pour le premier trimestre, qui sera publié dans quelques semaines (9 avril).Pour autant, nous élargissons notre horizon. Comme nous l'annonçons en rubrique Stratégie, nous plaçons un ordre d'achat sur CMB. Une valeur très en retrait dans la mesure où elle s'échange à un niveau proche d'un plancher de cinq ans. Vu la perte sur 2014, il n'y aura pas davantage de dividende. Cette annonce n'a cependant pas provoqué de baisse de cours, ce qui suggère que les mauvaises nouvelles sont déjà intégrées en grande partie dans le cours. Les tarifs de fret, reflétés par le 'Baltic Dry Index', suggèrent un léger redressement. Une bonne nouvelle pourrait soutenir largement le cours (rating 1B). Bone Therapeutics : potentiel, mais risqueAvec l'ordre d'achat sur Bone Therapeutics, nous prenons un pari audacieux. Ce nouveau-venu dans les biotechnologiques en Bourses de Bruxelles et de Paris a connu un parcours enviable jusqu'à présent, et tient donc ses promesses. Cette année et l'an prochain, plusieurs nouvelles très importantes seront publiées. C'est la raison pour laquelle nous nous positionnons dès maintenant, même si nous sommes bien conscients que la route est encore longue avant la commercialisation d'un produit. Nous limitons la position et soulignons que les biotechs sont réservées aux plus audacieux. Si vous ne pouvez digérer une perte journalière de plus de 10%, passez votre chemin. Le rating C trahit ce risque élevé (rating 1C). Cosan: renforcement de positionNous vous devons encore les résultats annuels de Cosan. Malgré l'évolution de cours, ces résultats sont loin d'être dramatiques. Même si l'on note une certaine pression sur les marges en conséquence des circonstances économiques difficiles au Brésil. Le CA du groupe a encore connu une progression de 10,6% l'an dernier, à 40 milliards de reals brésiliens (BRL). L'augmentation du cash-flow opérationnel (EBITDA) s'est limitée à 2,4% (de 3,95 à 4,05 milliards BRL), soit un repli de la marge d'EBITDA de 10,9 à 10,1%. Un élément négatif est la hausse de la dette financière nette de 10,5 à 12,2 milliards BRL, en raison notamment de l'appréciation du dollar (USD) face au BRL. Cette dette s'oppose à des fonds propres totalisant 13,6 milliards BRL. Cette année sera riche en défis, compte tenu de la faible conjoncture au Brésil. Cosan, décrit comme un holding brésilien, est très affecté par la crise de croissance, la réélection (de justesse) de la présidente Dilma Roussef et la perception largement négative du plus grand pays sud-américain. Ce qui lui a valu toutefois d'afficher une valorisation (très) intéressante de 8 fois le bénéfice escompté pour 2015, 1 fois la valeur comptable et moins de 5 fois le rapport entre la valeur d'entreprise (EV) et l'EBITDA escompté. Cette valorisation ne lui rend absolument pas justice dans une perspective de moyen terme. Le conseil d'achat est réitéré (rating 1B). Nous renforçons même la position. Intentions d'achat et de venteConsommation de la classe moyenne des pays émergentsAdidas: journée stratégique d'annonce des objectifs 2020 a été accueillie avec enthousiasme par le marché (*) Barco: année de transition 2014; dividende augmentéBolloré: résultats annuels accueillis de manière neutre (*) Cosan: relevons la position après chiffres très corrects à l'issue de 2014 (lire par ailleurs) (*) DSM: transaction lucrative avec CVC concernant Polymer Intermediates et Composite ResinsICBC: cours en hausse sur rumeurs d'achat maison de BourseLafarge: projet de fusion LafargeHolcim toujours d'actualité SABMiller: la presse et les analystes continuent d'écrire tout et son contraire sur l'acquisition par AB InBev Solvay: Solvay et INEOS ont enfin finalisé l'accord sur le pvcEnergieFred Olsen Energy: Anadarko Petroleum met fin prématurément au contrat sur Belford DolphinPetrobras: Moody's a dégradé les obligations de Petrobras au statut de " pacotille "PNE Wind: chiffres annuels 2014 le 31/3 (*) Uranium Participation: prix de l'uranium se redresse lentement mais sûrementOr & métauxArcelorMittal: conseil de vente de Citi pèse sur le cours (*)First Quantum Minerals: Etat zambien envisage finalement de modérer le nouvel impôt sur les minesMarket Vectors Gold Miners ETF: prix de l'or en hausse car conflit au Yémen (*) Silver Wheaton: position renforcée; profite du redressement des métaux précieux (*) Umicore: chiffres annuels en ligne avec les attentesVale: cours tente de s'affranchir de son plancher (*)Agriculture Asian Citrus: exercice 2014-2015 dans le rouge (foncé !) en raison des conséquences du typhon Ramasun; nous y reviendrons (*) Syngenta: forte hausse de cours, vente partielleTessenderlo: chiffres annuels trahissent un redressement Wilmar International: chiffres annuels supérieurs aux prévisions Vieillissement de la populationFagron: nouveau-venu en portefeuille (*)GlaxoSmithKline: relèvement de conseil par UBS Tubize (fin): perspectives prudentes pour 2015 pour UCB(*) = update