La messe est dite chez Syngenta. Si l'an dernier les Suisses avaient refusé l'offre pourtant alléchante (47 milliards USD ou 470 francs suisses par action) de leur concurrent américain Monsanto, depuis le départ forcé de leur CEO Mike Mack, un accord a finalement été signé. China National Chemical Corp., mieux connu chez nous sous le nom Che...