Offre sur Nutreco à 40 EUR par action
...

Offre sur Nutreco à 40 EUR par actionLa semaine commence très bien. Lundi matin, le marché a appris que le holding néerlandais SHV lançait une offre de 2,7 milliards EUR sur notre valeur de portefeuille Nutreco. Cela représente 40 EUR par action ou une prime de 42% (!) par rapport au dernier cours de Bourse. Cette offre est amicale, en d'autres termes soutenue par le Conseil d'Administration de Nutreco. Nous reviendrons sur cette offre et la suite à réserver à notre position dans un prochain numéro. Racheter progressivementComme déjà annoncé, nous étudions les opportunités d'achat, mais progressivement. Notre trésorerie n'est pas abondante et cela nous laisse moins de marge pour de mauvais choix. Au cours des prochains jours et semaines, nous voulons nous assurer que le pire du repli est derrière nous.D'autre part, nous avons heureusement assez de liquidités pour compléter certaines positions existantes. Ce n'est qu'en deuxième instance que nous penserons à une nouvelle position. Une première partie des liquidités sera affectée à d'autres actions qui ont sensiblement reculé ces dernières semaines, ou pour lesquelles il y a des signaux plus clairs de formation de plancher. D'où nos limites d'achat ou de rachat sur ArcelorMittal, Fred Olsen Energy, Uranium Participation et Volkswagen. D'autre part, nous sommes parvenus à alléger la position dans Essilor.LVMH: reprise de la croissanceCompte tenu du climat boursier maussade, LVMH a été récompensé pour son trading update du 3etrimestre meilleur que prévu. Après un faible 2etrimestre, affecté principalement par le relèvement de la TVA au Japon, on note à nouveau un redressement au 3etrimestre. Son chiffre d'affaires (CA) s'est accru de 5,7%, à 7,4 milliards EUR, ce qui est légèrement supérieur au consensus des analystes de +5,4%. Après neuf mois, nous en sommes à +4%, pour un CA de 21,4 milliards EUR. La division plus importante et plus rentable, Mode et Maroquinerie - avec des marques telles que Louis Vuitton, Fendi, Donna Karan, Givenchy et Kenzo - affiche, après neuf mois, une croissance de 8%, dont 3% de croissance organique. C'est cependant inférieur à la prévision moyenne de +4%. Cette division représentait près de 36% du CA du groupe sur la période de neuf mois. L'autre division affichant une marge bénéficiaire confortable est celle des Vins & Spiritueux, avec les marques Moët & Chandon, Dom Perignon, Veuve Cliquot, Château d'Yquem et Hennessy. Le CA organique y a reculé de 3%, en raison surtout de la forte baisse de la consommation de cognac en Chine (campagne du gouvernement contre les cadeaux et fêtes extravagants). La division Retailing sélectif comprend, outre les boutiques Sephora, DFS Group, la plus grande chaîne de magasins de luxe pour le public de voyageurs, avec plus de 1100 points de vente. Cette division enregistre une forte croissance au sein du groupe, en l'occurrence 8% de croissance organique sur les neuf premiers mois. Le CA du retailing sélectif approche donc celui de la Mode & Maroquinerie (6,6 contre 7,7 milliards EUR de CA sur les trois premiers trimestres de cette année). Les chiffres des autres divisions, Montres & Bijoux, et Parfums & Cosmétiques, sont plutôt honorables à respectivement +5 et +8% de croissance organique.Au plus tard le 20 décembre, LVMH répartira ses actions Hermès entre les actionnaires et il a promis de ne pas racheter de titres Hermès au cours des cinq prochaines années. A 18 fois le bénéfice attendu pour 2014 et 9,5 fois le rapport entre la valeur d'entreprise (EV) et le cash-flow opérationnel (EBITDA), la valorisation est encore acceptable. Le conseil d'achat est donc maintenu (rating 1A) sur la base d'une fair value de 146 EUR par action. Intentions d'achat et de venteConsommation de la classe moyenne des pays émergents Adidas: programme de rachat d'actions propres pour 1,5 milliard EUR Barco: trading-update 3e trimestre le 22 octobre Bolloré: offre sur Havas par échange d'actions (5 actions Havas pour 9 actions Bolloré); nous y reviendrons dans un prochain numéro Coca-Cola: position allégée; chiffres trimestriels publiés aujourd'hui Cosan: cours très sensible aux sondages relatifs au 2e tour des élections présidentielles brésiliennes Henkel: relèvement de conseil à " digne d'achat " Inditex: résultats semestriels mitigés LVMH: chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux prévisions (lire par ailleurs) SABMiller: chiffre d'affaires semestriel légèrement inférieur aux prévisions Standard Chartered: protestations à Hong Kong pèsent sur le coursVolkswagen pref.: très bon marché. Valorisation de crise, limite d'achat Yum! Brands: perspectives 4e trimestre décevantesEnergie CGG: cours en hausse Fred Olsen Energy: importants chiffres trimestriels le 29/10; plaçons déjà une limite d'achat Royal Dutch Shell: chiffres trimestriels le 30/10 Uranium Participation: cours en retrait par rapport au prix de l'uranium; limite d'achatOr & métauxArcelorMittal: cours sous pression car pessimisme par rapport à la croissance; position est complétée First Quantum Minerals: grève à la mine de Guelb Moghrein pèse sur le cours Vale: cours sous pression car baisse ultérieure du prix du minerai de ferAgriculture Asian Citrus: réaction de marché neutre à la perte nette importante au terme de l'exercice 2013-2014 Deere & Company: rebond de cours surprenant en réaction à des perspectives moins pessimistes relatives aux ventes de machines Nutreco: offre de 40 EUR par action (lire par ailleurs) Syngenta: trading update le 24 octobre Tessenderlo: le CEO Luc Tack continue de racheter des actions Tessenderlo via le holding Symphony Mills Vieillissement de la population Essilor: chiffre d'affaires le 24 octobre; limite partielle ajustée Novo Nordisk: cours record atteint record après approbation Saxenda (traitement de l'obésité) sur le marché américain Sanofi: position partiellement vendue; chiffres trimestriels le 28 octobre ThromboGenics: Jetrea reçoit également l'approbation en Australie Tubize (fin): cours sous pression également en raison de la correction boursière; update UCB le 24 octobre