Les Bourses ont continué d'évoluer positivement pendant les vacances de printemps. De plus en plus d'actions approchent, voire dépassent la fair value (prudente) que nous avions estimée. Cela implique que nous allégions ou vendions quelques positions. Pour Solvay, nous avions calculé une fair value comprise entre 130 et 135 EU...

Les Bourses ont continué d'évoluer positivement pendant les vacances de printemps. De plus en plus d'actions approchent, voire dépassent la fair value (prudente) que nous avions estimée. Cela implique que nous allégions ou vendions quelques positions. Pour Solvay, nous avions calculé une fair value comprise entre 130 et 135 EUR. Nous l'avons dépassée. D'où la limite de vente. Pour Umicore, cette valeur est proche du cours actuel. D'où l'allègement imminent de la position.Lafarge : projet de fusion sauvéCes dernières semaines, le projet de fusion de Lafarge avec le groupe suisse Holcim a connu plusieurs rebondissements. Ce sont les Suisses qui ont fait chanceler LafargeHolcim en remettant en question les conditions initiales. Les actionnaires étaient déjà arrivés à un compromis sur les conditions d'échange. La fusion initiale entre pairs (1 contre 1) a été adaptée à 0,9 titre Holcim par action Lafarge. Avec la désignation d'Eric Olsen, la deuxième revendication des Suisses a également été entendue : 16 autorités publiques sur 20 (80%) ont déjà donné leur feu vert à l'opération de fusion. On attend notamment encore l'aval des autorités de la concurrence américaine. L'objectif demeure de finaliser la fusion d'ici à l'été. Lorsque le projet de fusion a été remis en question, nous avons, par précaution, vendu 1/3 (25 actions sur un total de 75) de la position et abaissé notre conseil. A présent que le projet de fusion LafargeHolcim (la nouvelle entité sera rebaptisée ultérieurement) est sauvé, nous relevons le conseil à " digne d'achat " (rating 1B). Nous nous préparons donc à placer une limite d'achat sur 25 actions.