L'action du géant français des produits de luxe LVMH a réagi positivement à l'annonce de la fin de la "guerre des sacs" qui l'opposait à Hermès International. Son homme fort, Bernard Arnault, a donc finalement accédé à la requête/exigence d'Axel Dumas d'abandonner la participation de 23% de LVMH dans Hermès International (valeur boursière de la participation au moment de l'...