Par ailleurs, ce rebond de cours a été soutenu par d'importants volumes. Ces derniers mois, 50 à 60.000 titres se sont négociés en moyenne chaque jour. Mardi dernier, sur la seule première heure de négoce, plus de 100.000 titres changeaient de mains. Puis, ce courant acheteur s'est à nouveau apaisé. A posteriori, c'est un intervenant unique qui a provoqué ces remous, mais nous n'avons ...