Nous ne perdons pas encore patience, même si nous aimerions enfin pouvoir jouer pleinement la carte de la consommation de la classe moyenne. Rien n'est encore définitif, cependant. Idem pour la gestion beaucoup plus active du thème Protection du portefeuille.
...

Nous ne perdons pas encore patience, même si nous aimerions enfin pouvoir jouer pleinement la carte de la consommation de la classe moyenne. Rien n'est encore définitif, cependant. Idem pour la gestion beaucoup plus active du thème Protection du portefeuille.Cela dit, les marchés boursiers ne sont pas les seuls à avoir connu un mois favorable. L'or a lui aussi tiré profit des commentaires rassurants des banquiers centraux, qui ont affirmé que la politique monétaire accommodante durerait encore un moment et que les premiers relèvements de taux ne surviendraient pas avant quelques années.Car un constat peut être tiré des derniers mois : le cours du métal jaune est encore étroitement dépendant des commentaires et changements attendus de la politique monétaire européenne. La perspective d'un changement au niveau des rachats d'obligations par la Réserve fédérale a déjà ramené l'or plus tôt cette année de 1700 à 1200 USD l'once. Mais depuis début juillet, l'or a déjà récupéré plus de 10%. En euro (EUR), le redressement est moins marqué car la perspective d'un processus de tapering finalement plus tard que prévu a fait perdre du terrain au dollar (USD) par rapport à de nombreuses autres devises, dont l'EUR. C'est la raison pour laquelle le rebond du tracker Lyxor Gold Bullion Securities (ticker GBS) est légèrement moins marqué. Il ne sera cependant question d'un revirement de tendance que lorsque nous dépasserons les 1350, voire les 1400 USD. Les positions sont à conserver (rating 3B). Nous avons attendu avec grande impatience les résultats trimestriels de Deere&Company. Au printemps, l'action avait déjà été intégrée au portefeuille, mais lorsque les précédents résultats trimestriels ont été annoncés, même s'ils étaient très honorables, le géant des machines agricoles a lancé un avertissement sur chiffre d'affaires (CA) pour l'ensemble de l'exercice 2012-2013 (clos le 31/10). Au 3e trimestre, le bénéfice par action a atteint 2,56 USD, contre un consensus à seulement 2,17 USD. Le bénéfice net s'est accru de 26%, à 997 millions USD, pour un CA en hausse de 4% (10 milliards USD). Le CA était lui aussi bien supérieur aux attentes (9,3 milliards USD). Après 9 mois, le bénéfice par action ressort à 6,97 USD ou 18,5% de plus que les 5,88 USD de la même période l'an dernier. Par rapport au consensus des analystes de 8,55 USD par action, la direction mise même sur 8,85 USD. Pour le 4e - et dernier - trimestre, on anticipe cependant un repli de 5% des ventes d'outils agricoles. Ce qui explique probablement que le cours se soit légèrement replié en réaction à la publication des chiffres pourtant record. Nous trouvons que le marché est excessivement sévère. Le cours est en fin de compte proche de son plus bas de l'année. A seulement plus de 9 fois son bénéfice attendu et moins de 6 fois l'EV/EBITDA, l'action présente actuellement une très faible valorisation. D'où notre conseil d'achat (rating 1B). Nous allons cependant plus loin : après la précédente intégration de l'action en Sélection, nous plaçons à présent une limite d'achat en vue de l'intégrer au portefeuille. Intentions d'achat et de venteThème Energies (alternatives)Areva: nouveau venu, remplace Kivalliq Energy pour miser sur redressement de cours de l'uranium et l'énergie nucléaireFred Olsen Energy: chiffres du 2e trimestre supérieurs aux prévisions ont soutenu le coursSchlumberger: le nouveau venu en portefeuille affiche d'emblée de très bons résultatsThème Protection du portefeuilleLyxor ETF Bear DJ Eurostoxx 50: mouvement de redressement se poursuit, résistance à 2835 points sous pression.Lyxor ETF Short CAC40: rebond après correction sensible; résistance à 4100 points sous pressionProshares Short QQQ: rebond puissant a amené le cours à un nouveau sommet annuel ; marché surachetéProshares Short S&P500: en plein redressement, avec nouveau record au-delà des 1700 points ; marché surachetéThème Or & métauxAnfield Nickel: probabilité d'une transaction toujours actuelleLumina Copper: préélections en Argentine rendent compte d'un échec des Péronistes de la présidente Cristina Fernandez de Kirchner; espoir d'évolution dans le climat d'entrepriseLyxor Gold Bullion: cours de l'or se redresse ; percée des 1400 USD l'once nécessaire pour un réel revirement (lire par ailleurs)Thème Agriculture CF Industries: résultats trimestriels supérieurs aux prévisions mais perspectives prudentes ; réaction de marché neutreTessenderlo: changement surprenant au sein de l'actionnariat est un argument supplémentaire en faveur de l'achat ; résultats semestriels le 29/8Thème Vieillissement de la populationThromboGenics: Institut de recherche allemand IQWiG estime que Jetrea a une valeur ajoutée importante ; chiffres semestriels cruciaux publiés le 29/8