The Coca-Cola Company est une action généralement appréciée des analystes et des investisseurs. L'an dernier pourtant, ce ne fut pas le cas. Le plus grand producteur de boissons a vu son chiffre d'affaires (CA) baisser chaque trimestre de l'an dernier, et était donc considéré comme une entreprise en crise. La croissance des volumes (2% en 2013) était nettement inférieure à la moyenne de long terme. La cons...

The Coca-Cola Company est une action généralement appréciée des analystes et des investisseurs. L'an dernier pourtant, ce ne fut pas le cas. Le plus grand producteur de boissons a vu son chiffre d'affaires (CA) baisser chaque trimestre de l'an dernier, et était donc considéré comme une entreprise en crise. La croissance des volumes (2% en 2013) était nettement inférieure à la moyenne de long terme. La conscientisation du monde occidental par rapport à l'alimentation saine pèse sur la consommation de boissons sucrées. Les observateurs attendaient donc avec grande impatience les résultats trimestriels du 15 avril. Ces chiffres ont finalement été accueillis positivement. Malgré le fait que le CA a continué à faiblir, à 10,6 milliards USD, et que le bénéfice par action (0,44 USD) était inférieur à celui d'il y a 12 mois (0,46 USD), le bénéfice par action était bel et bien conforme au consensus des analystes et plusieurs éléments positifs ont été publiés, comme l'annonce de la fin de la baisse des ventes en Amérique du Nord, qui représente toujours et de loin le principal marché pour Coca-Cola. En outre, les ventes ont nettement progressé en Chine : +12%. Globalement, les volumes se sont accrus de 2% et les prix ont augmenté dans les mêmes proportions. Ces chiffres ne sont certes pas encore d'aussi bonne facture qu'à la "belle époque", mais ils sont suffisants pour que les analystes et les investisseurs retrouvent foi dans la valeur.Position renforcéeNous pensons qu'un tel géant du secteur, générant des cash-flows libres de 8 milliards USD par an, dispose de suffisamment d'expérience et de moyens pour doper sa croissance, soit au travers d'innovations, soit par la réalisation d'acquisitions et la réorientation vers des boissons et des saveurs différentes. Nous avions anticipé l'amélioration en prenant une première participation de 100 titres dans le numéro un mondial absolu des boissons fraîches. Nous sommes à présent rassurés par ses résultats et renforçons donc notre position pour notre portefeuille (rating 1A).