Le 20 mai, Fagron a annoncé que la première tranche de l'augmentation de capital avait été réalisée. Il s'agit d'un placement privé de 131millions EUR, où 22,6millions d'actions ont été émises à 5,7916EUR par action. Comme prévu, le placement a eu lieu auprès de WPEF bv, un holding du fonds d'investissement néerlandais Waterland et Baltisse (Filip Balcaen), ainsi que de cinq investisseurs: Alychlo nv (Marc Coucke...

Le 20 mai, Fagron a annoncé que la première tranche de l'augmentation de capital avait été réalisée. Il s'agit d'un placement privé de 131millions EUR, où 22,6millions d'actions ont été émises à 5,7916EUR par action. Comme prévu, le placement a eu lieu auprès de WPEF bv, un holding du fonds d'investissement néerlandais Waterland et Baltisse (Filip Balcaen), ainsi que de cinq investisseurs: Alychlo nv (Marc Coucke), Carmignac, Midlin nv, Bart Versluys et le nouveau CEO, Hans Stols. Un dernier lot plus réduit a été pris quelques jours avant, à l'issue d'un accord entre Fagron et les anciens propriétaires et salariés de Bellevue Pharmacy, la société de compounding non stérile durement touchée par le changement des conditions de remboursement aux États-Unis, dont les activités ont été interrompues en mars. La voie est ouverte à présent vers la deuxième tranche de l'augmentation de capital, qui s'effectuera avec un droit préférentiel ordinaire et lèvera 88millions EUR par l'émission de 17,1millions de titres à 5,16EUR par action. Sur la base de 54,7millions d'actions en circulation après le placement privé, cela donne droit à la souscription de cinq nouvelles actions par seize droits préférentiels (actions). Le moment n'est pas encore connu et dépend de l'approbation du prospectus par l'organe de surveillance des Bourses, la FSMA. L'opération sera probablement bouclée d'ici fin juin. Comme annoncé, nous participerons à l'augmentation de capital publique. Le cours est enfin en hausse, preuve que de nombreux investisseurs reviennent vers la valeur. Naturellement, Fagron 2.0 devra démontrer, avec sa nouvelle direction _ après le départ de l'ancien directeur Ger van Jeveren, le CFO Jan Peeters a lui aussi quitté l'entreprise _, que les activités principales peuvent continuer de croître. Si cela fonctionne, nous sommes convaincus qu'il s'avérera que le niveau du cours était très attrayant dans une perspective de plusieurs années et en tenant compte de l'augmentation du nombre d'actions existantes de 32,1millions à 71,8millions. Digne d'achat (rating 1B).