La Bourse japonaise s'est trop mal portée pendant de nombreuses années pour encore susciter l'intérêt des investisseurs occidentaux. Pourtant, entre fin 2012 et l'été 2015, l'indice Nikkei est passé de quelque 8000 à 21.000points, soit une progression de 160%. Il faut cependant relativiser cette hausse dans une perspective historique. En 1989, le Nikkei avait en effet atteint un sommet historique à 39.000po...