Après la forte hausse du mois dernier (chiffres annuels supérieurs aux prévisions et finalisation du projet de fusion avec Picanol), Tessenderlo Group s'est approché très près de notre objectif de cours prudent de 36EUR. D'où la limite de vente partielle (50 des 150actions, rating 2B).
...

Après la forte hausse du mois dernier (chiffres annuels supérieurs aux prévisions et finalisation du projet de fusion avec Picanol), Tessenderlo Group s'est approché très près de notre objectif de cours prudent de 36EUR. D'où la limite de vente partielle (50 des 150actions, rating 2B).La Banque centrale américaine continue d'envoyer des signaux qui tendent à confirmer que peu de relèvements de taux sont à attendre cette année. Mauvaise nouvelle pour le dollar américain (USD, lire également la Stratégie), mais bonne nouvelle pour le cours de l'or. Cela nous incite à finaliser l'accumulation d'une position dans SPDR Goldshares. Du fait de la faiblesse du dollar, Wall Street s'est relativement bien comporté le mois dernier par rapport au Bourses européennes, mais l'indice est vulnérable à la saison des résultats. Nous continuons de renforcer notre position dans Proshares Short qqq.Cela fait cinq ans maintenant que la catastrophe nucléaire de Fukushima, au Japon, est survenue. Ce fut le point de départ d'un lustre difficile pour le secteur de l'uranium au niveau mondial. Si le métal s'est mieux comporté en 2015 que la plupart des autres matières premières, le mois dernier, il s'est tout de même à nouveau replié sous 30USD, son plus faible niveau depuis l'été 2014. À titre de comparaison: pendant les mois qui ont précédé la catastrophe de Fukushima, le cours avait fluctué entre 65 et 70USD, et au plus haut en 2007, la livre d'uranium affichait encore près de 140USD. Dans un rapport publié le mois dernier, Fitch prévoit que le prix de l'uranium restera faible un certain temps encore, du fait des réserves élevées des exploitants de centrales nucléaires, du recyclage d'uranium et du redémarrage lent des réacteurs nucléaires au Japon. Le gouvernement japonais a décidé, sous pression budgétaire, de relancer en plusieurs phases les centrales nucléaires après des inspections de sécurité approfondies. Assez rapidement, deux centrales ont été rouvertes, puis plus rien. L'État japonais a été freiné par le lobby environnemental. À plus long terme, Fitch est positif, cependant, et prévoit que la demande mondiale d'uranium s'accroîtra d'ici 2030 de 45%, du fait d'une augmentation de la consommation d'électricité. Le 1ermars, au niveau mondial, 440réacteurs nucléaires étaient opérationnels. Actuellement, 65 sont en construction, dont 24 en Chine.Uranium Participation Corp a pour objectif de créer de la plus-value en investissant à long terme dans l'uranium physique. Le prix actuel de l'uranium est bien trop bas pour justifier de nouveaux investissements. Toutes les prévisions font état d'un déficit structurel du marché de l'uranium, mais d'abord, les stocks actuels doivent être épuisés. Fin mars, Uranium Participation affichait une décote de 7% sur sa valeur intrinsèque (NAV) sur la base d'une NAV de 4,90CAD au 31mars. La décote sur la NAV témoigne d'une faible appétence des investisseurs pour le secteur, mais cet élément change généralement lorsque le sentiment redevient positif. Au cours de la période comprise entre 2005 et 2007, une période pendant laquelle les prix de l'uranium ont beaucoup augmenté, Uranium Participation affichait une prime par rapport à sa NAV de 20%, jusque 50% même. Nous sommes conscients que cela prend du temps, mais le prix de l'uranium finira tôt ou tard par connaître une inflexion (notable). Nous conservons donc soigneusement notre position dans Uranium Participation (rating 1B).ProtectionLyxor ETF Eurostoxx50 Short: position progressivement accrue pour renforcer les autres lignes (européennes)Proshares Short qqq: nouveau-venu en portefeuille, ce tracker inverse sur le Nasdaq mise sur le repli attendu de la Bourse technologique compte tenu de la valorisation tendue ; position renforcée (*)Consommation de la classe moyenne des pays émergentsBarco: joint-venture avec CEC-Panda mise sur le marché chinois pour les control rooms (*) ÉnergieUranium Participation: décote de quelque 7% par rapport à la valeur intrinsèque ; lire ci-dessus (*) Velcan: doit interrompre le développement du projet SukaRame en Indonésie ; a annoncé son intérêt pour des projets en énergie éolienne Or & métauxFranco-Nevada: chiffres annuels excellents donnent lieu à un cours recordMarket Vectors Gold Miners ETF: mines d'or excellent depuis le début de l'année grâce au revirement du cours de l'or en conséquence de la politique monétaire extrêmement souple des banques centrales Silver Wheaton: cours sous pression depuis annonce de l'augmentation de capital de 500 millions USD par l'émission de nouvelles actions à 16,6 USD (*) SPDR Gold Shares: tracker aurifère ; l'or à nouveau dans un marché haussier ; position renforcée dans la fourchette prévue de 5 à 10% du portefeuille (*) Umicore: résultats annuels accueillis très favorablement ; trading update Q1 le 26/4 (*) AgriculturePotash Corp.: position encore renforcée ; résultats Q1 le 28/4 (*)Sipef: cours en retrait de 25% par rapport au cours de l'huile de palme depuis début de l'année ; limite d'achat (*) Syngenta: ChemChina a commencé le 23/3 la collecte des titres (jusqu'au 20/5) à 465USD par action en liquide ; position partiellement allégée par prudence (*)Tessenderlo: abaissement de conseil après rebond de cours important consécutif à un rapport très positif d'ABN-AMRO (*) Vieillissement de la populationAblynx: consommation de liquidités inférieure de 67,2 millions EUR par rapport à l'an dernier ; actionnaire Abingworth a reflué sous 3%Bone Therapeutics: chiffres annuels annoncés et résultats de phaseII très prometteurs pour Preob dans l'ostéoporose sévèreFagron: AGE le 14/4 concernant l'augmentation de capital de 220 millions EUR en deux tranches ; waiver des créanciers prolongé au 30/6 ; trading update Q1 12/4 (*) GlaxoSmithKline: le CEO Andrew Witty partira en mars 2017 après neuf ans à la direction ; résultats Q1 27/4 (*) MDxHealth: collaboration avec Andros Men's Health Clinic pour la vente de SelectMDx (test de l'urine pour le cancer de la prostate) aux Pays-Bas ; lancement de SelectMDx sur le marché américain ; ConfirmMDx (test pour le cancer de la prostate) intégré dans le NCCN 2016 (alliance de 26centres anti-cancer). Directives pour la détection précoce du cancer de la prostate.(*) : update