Après la Banque centrale européenne, il y a deux semaines, c'était le tour de la Federal Reserve de prendre sa décision en matière de taux. Après Mario Draghi, c'est Janet Yellen qui affirme que l'économie n'évolue pas dans la bonne direction.
...

Après la Banque centrale européenne, il y a deux semaines, c'était le tour de la Federal Reserve de prendre sa décision en matière de taux. Après Mario Draghi, c'est Janet Yellen qui affirme que l'économie n'évolue pas dans la bonne direction. Ce ne sont dès lors pas en premier lieu les marchés boursiers qui gagnent du terrain grâce aux actions et commentaires des banquiers centraux, mais les marchés obligataires et des métaux précieux. L'or brille de plus en plus à présent que les banques centrales reflètent une politique plus prudente que prévu pour cette année. L'or est parti pour connaître sept années de vaches grasses.Nous poursuivons donc notre politique en trois points (allègement des positions en actions, renforcement des métaux précieux et renforcement de la protection des positions en actions restantes). Le message de Draghi et Yellen suggère encore un risque important pour les actions sensibles à la conjoncture. Nous avions déjà exprimé nos doutes à l'égard de Solvay. À présent que l'euro se renforce _ du fait de l'action de la Fed ; et la pression sur l'économie mondiale demeure _ et que l'action Solvay s'est redressée de plus de 20% depuis le plancher, nous abaissons notre rating à 2B et plaçons une limite de vente. Nous appliquons globalement le même raisonnement à Rio Tinto. Cette dernière limite de vente est également liée au renforcement souhaité de notre position en métaux précieux. En sus de la nouvelle limite d'achat sur le plus grand tracker sur l'or au monde, SPDR Gold Shares, nous plaçons une limite d'achat sur Silver Wheaton (lire également en page6), tout comme sur Franco-Nevada (lire ci-dessous), une société de streaming et de royalties concentrée principalement sur l'argent, resté nettement en retrait, et dans une moindre mesure sur l'or. Enfin, nous renforçons notre position dans le tracker inverse Lyxor ETF Eurostoxx50 Daily Short, pour protéger nos positions en actions restantes.Cette fois, le marché a réagi positivement aux chiffres annuels de la société canadienne de royalties et de streaming dans les métaux précieux. Grâce au solide 4etrimestre, où la production du groupe a progressé de 14% par rapport au même trimestre en 2014, à 106.312onces d'équivalent or, Franco-Nevada (FNV) a enregistré en 2015 un chiffre d'affaires (CA) record de 443,6millions USD (+0,3% par rapport à 2014). Une solide performance si l'on tient compte d'une baisse du cours de l'or de 8,4% en moyenne, à 1160USD l'once. La production du groupe a progressé sur une base annuelle de 22,7%, à 360.070onces d'équivalent or. En février, FNV a versé 500millions USD à Glencore, pour un contrat de streaming sur l'or et sur l'argent relatif à la mine Antapaccay au Pérou. Celle-ci produira encore jusqu'au moins 2030, et à partir de cette année elle livrera entre 60.000 et 80.000onces d'équivalent or. FNV mise dès lors également en 2016 sur une croissance solide de 18% à 23,6% (production attendue du groupe entre 425.000 et 445.000onces d'équivalent or). FNV a financé la transaction avec Glencore par une émission de capital largement sursouscrite de 19,2millions d'actions à 47,85USD chacune (décote limitée de 7%; 12,1% de dilution et un produit de 920millions USD). FNV n'est dès lors plus endetté et peut disposer de plus de 1,2milliard USD pour des opérations supplémentaires. Sur la base du portefeuille actuel, FNV prévoit une production du groupe comprise entre 500.000 et 520.000onces d'équivalent or d'ici à 2020. La semaine dernière, l'action s'est hissée à un sommet historique. Cela dit, nous confirmons le conseil d'achat (rating 1B).ProtectionLyxor ETF Eurostoxx50 Short: nouveau-venu en portefeuille ; position progressivement renforcée pour renforcer les autres lignes (européennes - *)Consommation de la classe moyenne des pays émergentsBarco: chiffres annuels 2015 supérieurs aux prévisions ; redressement de cours vers sa fair value incite à revoir le conseil et à placer une limite de vente partielle ; lire ci-dessus (*) Solvay: sort plus rapidement que prévu de la joint-venture autour du PVC avec Ineos et encaisse 335 millions EUR ; rebond de cours dans le sillage de l'euro et doutes entourant l'économie mondiale justifient limite de vente, lire ci-dessus (*) ÉnergiePNE Wind: fin de litige avec l'actionnaire Volker Friedrichsen ; développements cependant moins positifs que prévu ; évolution de cours décevante (*)Uranium Participation: décote de quelque 15% par rapport à la valeur intrinsèqueVelcan: doit interrompre le développement du projet SukaRame en Indonésie ; a annoncé son intérêt pour des projets en énergie éolienne (*) Or & métauxFranco-Nevada: chiffres annuels excellents donnent lieu à un cours record ; lire plus haut (*) Market Vectors Gold Miners ETF: mines d'or excellent depuis le début de l'année grâce au revirement du cours de l'or en conséquence de la politique monétaire extrêmement souple des banques centrales (*) Rio Tinto: action reste très volatile, limite de vente partielle, lire plus haut (*) SPDR Gold Shares: tracker aurifère récemment arrivé en portefeuille ; l'or à nouveau dans un marché haussier ; limite d'achat car position est progressivement accumulée à minimum 5% et maximum 10% du portefeuille (*) Umicore: résultats annuels accueillis très favorablement ; position vendue partiellement AgriculturePotash Corp.: position encore renforcée ; cours se redresse enfin Sipef: chiffres annuels 2015 ne contiennent aucune surprise Suedzucker: résultats Q3 de l'exercice 2015-2016 démontrent que l'amélioration est insuffisante Syngenta: offre amicale ChemChina ; limite de vente ajustée (*)Tessenderlo: projet de fusion Picanol Tessenderlo Group annuléVieillissement de la populationAblynx: chiffres annuels 2015 publiés ; consommation de liquidités inférieure de 67,2 millions EUR par rapport à l'an dernier ; actionnaire Abingworth a reflué sous 3% Bone Therapeutics: a pu annoncer le succès d'une fusion vertébrale sur un premier patient dans les douze mois ; chiffres annuels le 29/3 (*)Fagron: AGE le 14/4 concernant l'augmentation de capital de 220 millions EUR en deux tranches ; position allégée dans l'attente de l'augmentation de capital publique (*) GlaxoSmithKline: le CEO Andrew Witty partira en mars 2017 après neuf ans à la direction ; vente partielle (*) MDxHealth: SelectMDx (test de l'urine pour le cancer de la prostate) lancé sur le marché américain ; ConfirmMDx (test pour le cancer de la prostate) intégré dans le NCCN 2016 (alliance de 26 centres anti-cancer). Directives pour la détection précoce du cancer de la prostate (*) = update