Pour reprendre les termes de la légende du foot Johan Cruijff : "Chaque inconvénient a son avantage". La correction généralisée du marché affecte évidemment le résultat de notre portefeuille. Mais a permis à notre limite de cours sur Intel d'être atteinte, ce qui ne semblait plus être évident depuis l'éruption d'inquiétudes concernant plusieurs pays émergents. Avec Intel, nous prenons en...

Pour reprendre les termes de la légende du foot Johan Cruijff : "Chaque inconvénient a son avantage". La correction généralisée du marché affecte évidemment le résultat de notre portefeuille. Mais a permis à notre limite de cours sur Intel d'être atteinte, ce qui ne semblait plus être évident depuis l'éruption d'inquiétudes concernant plusieurs pays émergents. Avec Intel, nous prenons en portefeuille pour la première fois une valeur technologique dans le thème Consommation en plein essor des pays émergents. Nous ne considérons plus le premier producteur de puces au monde comme une star déchue mais misons sur la percée de Bay Trail, une nouvelle famille de processeurs hautement performants et peu gourmands en énergie, sur le marché des appareils mobiles (tablettes). Notre objectif - ambitieux - est la vente, cette année, d'au moins 40 millions de semi-conducteurs, ce qui représenterait un quadruplement sur base annuelle et une part de marché de 22% sur le marché des tablettes hors iPad. Interruption temporaire des ventes chez SyngentaLorsque le climat boursier est difficile, on pourrait s'attendre à ce qu'une valeur solide comme Syngenta garde le cap. Ce ne fut cependant pas le cas la semaine dernière car une nouvelle négative a été publiée en provenance des Etats-Unis : la National Grain & Feed Associaton et la North American Export Grain Association ont demandé à Syngenta par courrier d'interrompre immédiatement et temporairement la commercialisation de deux semences génétiquement modifiées, Agrisure Viptera et Agrisure Durcade, jusqu'à ce que ces deux semences de maïs soient également approuvées par la Chine. Cette dernière refuse jusqu'ici systématiquement d'exporter ces semences des Etats-Unis. Nous prévoyons qu'il ne s'agit que d'un problème temporaire et croyons au potentiel d'appréciation de l'action pour cette année et les suivantes (rating 1B). Les résultats annuels seront publiés la semaine prochaine (5/2).