Cette décision s'avère d'ores et déjà judicieuse car Wall Street et les marchés boursiers européens semblent apaisés depuis le " bonus de la Fed ", et présentent une tendance légèrement baissière. Pour l'heure en effet, il n'y a pas encore de signes fiables de conciliation entre Républicains et Démocrates. Une éventuelle " crise fiscale " outre-Atlantique constituera donc le point d'attention majeur de Wall Street au cours des prochaines semaines. La désignation espérée de Janet Yellen à la succession du président de la Federal Reserve pourrait entre-temps détourner quelque peu l'attention.
...

Cette décision s'avère d'ores et déjà judicieuse car Wall Street et les marchés boursiers européens semblent apaisés depuis le " bonus de la Fed ", et présentent une tendance légèrement baissière. Pour l'heure en effet, il n'y a pas encore de signes fiables de conciliation entre Républicains et Démocrates. Une éventuelle " crise fiscale " outre-Atlantique constituera donc le point d'attention majeur de Wall Street au cours des prochaines semaines. La désignation espérée de Janet Yellen à la succession du président de la Federal Reserve pourrait entre-temps détourner quelque peu l'attention.Après une attente de plusieurs jours, la limite d'achat sur Tubize a été atteinte. Ainsi avons-nous pu augmenter le nombre de valeurs à 3 pour notre thème Vieillissement de la population et porter sa pondération entre 10 et 15%. Avec Fresenius Health Care et Novartis, nous conservons une alternative sous le coude. Mais d'abord, il faudra leur faire un peu de place. Idéalement, nous aimerions nous tourner vers le marché de croissance des maladies oculaires avec Novartis (via sa filiale Alcon) et ThromboGenics. Mais actuellement, le cours de Novartis, de quelque 70 CHF, nous semble trop élevé et celui de Thrombo est trop faible pour entreprendre quoi que ce soit de concret aujourd'hui avec cette combinaison de valeurs. L'ordre sur Telenor est (temporairement ?) annulé car le cours s'échange déjà à sa fair value et est très loin de notre limite d'achat. L'indice des entreprises de services pétroliers sur Wall Street marque lui aussi des records ces derniers jours, ce qu'il n'avait plus fait depuis 2008. Le sommet (intermédiaire) de juillet 2011 a été dépassé largement. Grâce aussi à la Federal Reserve, qui a donc reporté le processus de tapering. L'action de Schlumberger, qui figure dans cet indice, se porte très bien depuis plusieurs jours et semaines. Depuis les résultats du 2e trimestre, qui étaient excellents, l'action est à nouveau dans les bonnes grâces du marché. Le plus grand acteur de services pétroliers au monde a intégré le portefeuille il y a environ trois mois car il est notre valeur énergétique favorite pour miser sur la révolution du gaz de schiste aux USA. Schlumberger dispose de la meilleure expertise technologique pour faire des projets de gaz de schiste un succès et donc obtenir d'excellents résultats de production. Un atout majeur de la compagnie de services pétroliers franco-américaine à plus long terme est son ancrage mondial. Pour le 2e trimestre écoulé, le consensus des analystes se situait à 11,15 milliards USD de chiffre d'affaires (CA) et 1,10 USD de bénéfice par action. Les résultats définitifs font état d'un CA de 11,18 milliards USD et d'un bénéfice par action de 1,15 USD. Ces deux chiffres sont donc supérieurs aux attentes des analystes. Le 18 octobre déjà, nous connaîtrons les résultats du 3e trimestre. Le consensus des analystes fait état d'un CA de 11,6 milliards USD et d'un bénéfice par action de 1,24 USD. En 3 mois, l'action a signé une hausse d'environ 25%. A 18 fois son bénéfice attendu pour cette année et 15 fois celui de l'an prochain, la sous-valorisation du titre est déjà en grande partie lissée. C'est pourquoi nous abaissons notre conseil à " conserver " (rating 3B). Notre fair value de 93 USD se rapproche de plus en plus et pourrait donc donner lieu au placement d'une limite de vente dans les prochaines semaines. Intentions d'achat et de VenteThème Protection du portefeuilleLyxor ETF Bear DJ Eurostoxx 50: le plafond américain de la dette plombe l'indice à partir de son niveau le plus élevé en 5 ansProshares Short QQQ:Bourse techno du Nasdaq surperforme actuellement les autres indices américainsThème Consommation de la classe moyenne des pays émergentsBoskalis: résultats trimestriels publiés le 15/11Casino: groupe de distribution français fait son entrée en portefeuilleStandard Chartered: banque britannique produit 90% de ses revenus en Asie et en Afrique ; nouveau-venu en portefeuilleVolkswagen pref.: Volkswagen (actions préférentielles) fait son entrée en portefeuille Thème Energies (alternatives)Areva: attendons toujours les signaux clairs d'une embellie du marché de l'uranium au JaponFred Olsen Energy: résultats du 3e trimestre le 29/10Schlumberger: cours continue de prendre de la hauteur (lire par ailleurs) ; résultats le 18/10Thème Or & métauxAnfield Nickel: probabilité d'une transaction toujours actuelle Lumina Copper: dans la perspective des élections argentines (27/10), l'action bénéficie d'un regain d'intérêtLyxor Gold Bullion: malgré le report du tapering, le cours de l'or enregistre une évolution modéréeThème Agriculture CF Industries: se distingue actuellement ; chiffres du 3{+e} trimestre publiés le 5/11Deere&Company: étudie les alternatives pour sa division Irrigation des eauxTessenderlo: vente des activités de profilés finaliséeThème Vieillissement de la population- Sanofi: importante actualité à venir ; médicament contre sclérose en plaques Aubagio approuvé pour l'Europe- ThromboGenics: rapport négatif de Kempen&Co a fait à nouveau plonger le cours ; pas d'intention de vendre au cours actuel