L'encre de l'article concernant l'intégration en portefeuille d'Essilor était à peine sèche que le spécialiste français des lentilles annonçait une acquisition au Canada, qui ajoutera environ 15 millions USD au chiffre d'affaires (à titre de comparaison : le CA du groupe après 9 mois s'élève à 3,8 milliards EUR). Il s'agit donc d'un rachat de petite envergure mais qui n'est pas sans importance stratégiquement. Cette acquisition s'inscrit en effet dans le prolongement de la "grande" acquisition du groupe américain FGX en 2010, vis...

L'encre de l'article concernant l'intégration en portefeuille d'Essilor était à peine sèche que le spécialiste français des lentilles annonçait une acquisition au Canada, qui ajoutera environ 15 millions USD au chiffre d'affaires (à titre de comparaison : le CA du groupe après 9 mois s'élève à 3,8 milliards EUR). Il s'agit donc d'un rachat de petite envergure mais qui n'est pas sans importance stratégiquement. Cette acquisition s'inscrit en effet dans le prolongement de la "grande" acquisition du groupe américain FGX en 2010, visant le renforcement de la position géographique en Amérique du Nord d'une part et de la position dans le segment des lunettes de lecture et de soleil d'autre part. Essilor a racheté Suntech Optics, un distributeur important de lunettes de lecture et de soleil dans 2800 points de vente au Canada. Suntech Optics est également le propriétaire et distributeur de Ryders Eyewear, des lunettes de soleil de grande qualité qui sont particulièrement appréciées des mountainbikers. Suntech Optics peut désormais également profiter de l'expertise technologique et de la gamme d'Essilor pour compléter sa propre gamme et l'optimiser. L'entreprise française est leader de marché mondial dans les lentilles et affiche une forte croissance. En 2012, Essilor a pu verser un dividende en hausse pour la 20efois d'affilée. La passion et la motivation de l'entreprise est l'innovation. Le magazine d'affaires américain Forbes a intégré Essilor pour la 2e année consécutive dans la liste des 30 entreprises les plus innovantes au monde. En outre, Essilor table pour les prochaines années sur une sensible croissance dans les pays émergents, en priorité la Chine. Nous avons intégré l'action en portefeuille dans le thème Vieillissement de la population. L'action demeure digne d'achat (rating 1B) et reste évidemment en portefeuille. Mercredi soir après Bourse, nous avons appris que le CEO de Tessenderlo Group, Frank Coenen, quittait le groupe d'un commun accord avec la direction. Ce fut une surprise pour les observateurs. Coenen était à la tête du groupe chimique depuis près de 4 ans et sous sa direction, la société avait fait l'objet d'une profonde et difficile transformation. Sa succession est assurée sans délai par le tandem constitué par Luc Tack et Mel de Vogue, qui est déjà en charge de la direction financière de Tessenderlo. Luc Tack est l'homme fort de Picanol, nouvel actionnaire de référence de Tessenderlo Group depuis quelques semaines. L'acquisition a eu lieu à 22 EUR par action. Luc Tack a manifestement l'intention de reprendre les choses en main. Le titre recèle selon nous un réel potentiel pour 2014. Digne d'achat (rating 1B).