La vente de la participation résiduelle dans Areva a été finalisée et la limite d'achat sur Syngenta a été supprimée vu le récent rebond de cours. Nous souhaitons en effet faire place à deux nouveaux-venus dans le thème des énergies. D'abord, nous entendons prendre une première position dans une valeur "classique" : Royal Dutch Shell (rating 1A), qui est clairement restée en retrait, mais dont le nouveau CEO Ben van Beurden tente de relancer le bénéfice en abaissant les investissements et en vendant certains actifs. Ensuite, nous ne voulons pas totalement abandonner le (sous-)thème du redressement du cours de l'uranium après la vente d'Areva. Mais nous préférons le faire de manière plus directe, en prenant une participation dans Uranium Participation (rating 1B), un investissement "papier" dans l'uranium physique (lire le IB-3B/14). Après le krach lié à Fukushima, le cours semble enfin s'affranchir de son plancher.
...