Quant à nous, entre deux fluctuations, nous cherchons toujours le meilleur moyen d'ajuster notre portefeuille. D'où l'arbitrage d'Inditex notamment (qualité coûteuse proche de son sommet historique) en DSM (qualité mais creux en termes de prix, come-back possible en 2015). Nous considérons du reste que la tranche "mature" de la hausse boursière est celle durant laquelle les valeurs en retrait ont le plus de chances de surperformer les indices. La vente (prématurée) de Nutreco nous offre la possibilité de prendre une ou plusieurs nouvelles positions.
...

Quant à nous, entre deux fluctuations, nous cherchons toujours le meilleur moyen d'ajuster notre portefeuille. D'où l'arbitrage d'Inditex notamment (qualité coûteuse proche de son sommet historique) en DSM (qualité mais creux en termes de prix, come-back possible en 2015). Nous considérons du reste que la tranche "mature" de la hausse boursière est celle durant laquelle les valeurs en retrait ont le plus de chances de surperformer les indices. La vente (prématurée) de Nutreco nous offre la possibilité de prendre une ou plusieurs nouvelles positions.Barco: il est temps d'agir !Chez Barco, le début de la nouvelle année a été synonyme de passage de relais : du président du conseil d'administration Herman Daems à Charles Beauduin. Ce dernier est depuis très longtemps le CEO du groupe textile Michel Van de Wiele. A la moitié de l'an dernier, GIMV a vendu sa participation de 9,6% dans Barco à Van de Wiele, ce qui explique que Charles Beauduin soit à présent au poste de président. Il est possible que nous assistions d'ici peu à un changement de CEO chez Barco. Le CEO actuel, Eric Van Zele, a en effet l'âge de se retirer. Pour le spécialiste de la visualisation, les temps sont difficiles. Le groupe recherche de nouvelles impulsions de croissance. Car sur la base de l'avertissement sur bénéfice déguisé lors du trading update pour le 3etrimestre, nous savons que 2014 ne sera à nouveau pas l'année du redémarrage du moteur de croissance. Après 9 mois, nous sommes confrontés à un repli du chiffre d'affaires de 11,4%, à 755,9 millions EUR. Autre fait peu enthousiasmant : le recul du nombre de commandes de 14,1% au 3etrimestre. La direction doit donc employer au mieux la trésorerie de plus de 200 millions EUR. A cet égard, l'année 2015 sera importante, car elle devra faire les bons choix. Ou reverser l'argent à ses actionnaires sous la forme d'un dividende plus élevé et racheter des actions propres. La valorisation, à 4 fois à peine le rapport entre la valeur d'entreprise et le cash-flow opérationnel, souffre clairement du manque de croissance et de perspectives de croissance. Espérons que les chiffres annuels (publiés le 12/2) ne contiendront pas à nouveau de mauvaises surprises. Nous conservons le conseil d'achat (rating 1B). Tessenderlo: Picanol/Tack au-delà des 30%Le nouveau 'Manager de l'année' Luc Tack n'est pas resté les bras croisés à la fin de l'an dernier lors de l'augmentation de capital de Tessenderlo Group. Comme l'on s'y attendait, l'actionnaire de référence Picanol (via Verbrugge NV) et Luc Tack zelf (via Symphony Mills NV) ont exploité l'opération pour porter leur participation conjointe dans Tessenderlo au-delà de 30%, à 31,7%. Initialement, Picanol détenait 27,6% de Tessenderlo Group. La société chimique a à présent les moyens de renforcer le bilan et de procéder à des investissements pour l'avenir. La construction de deux nouvelles usines - l'une à Ham et l'autre aux USA- avait déjà été annoncée. Nous prévoyons d'autres annonces dans les mois à venir. Nous considérons Tessenderlo Group comme une valeur de base pour notre portefeuille dans les prochaines années. Nous avons dès lors renforcé notre position en souscrivant à 65 nouveaux titres. Tessenderlo Group occupe une position-clé dans notre portefeuille (rating 1B). Intentions d'achat et de venteConsommation de la classe moyenne des pays émergentsAdidas: crainte de résultats faibles en Russie tempère le rebond de coursBarco: Charles Beauduin est le nouveau président du CA (lire par ailleurs) Bolloré: action scindée en 100 dans le cadre de l'offre sur HavasCoca-Cola: supprimera 1800 emplois pour réduire les coûts Cosan: repli de cours extrême; position renforcéeDSM: nouveau-venu en portefeuilleICBC: cours profite de la hausse des Bourses chinoisesSABMiller: chiffres semestriels légèrement inférieurs aux attentes Solvay: nouveau-venu en portefeuilleVolkswagen pref.: chiffres semestriels légèrement inférieurs aux attentes; cours se redresseEnergieCGG: cours se replie sensiblement après retrait de l'offre de Technip de 8,30 EUR par actionFred Olsen Energy: conseil d'achat avec objectif de cours à 100 NOK de Carnegie suffisant pour justifier hausse de cours de 20% le 7/1Petrobras: cours très volatil; résultats trimestriels le 31/1 Uranium Participation: cours assez stable dans un secteur énergétique très volatil Or & métauxArcelorMittal: chiffres trimestriels certainement pas décevants; pas encore de rebond de cours réelFirst Quantum Minerals:incertitude de nature fiscale en Zambie pèse sur le coursSilver Wheaton: nouveau-venu en portefeuilleUmicore: nouveau-venu en portefeuilleVale: cours sous pression car nouveau repli du cours du minerai de fer; position renforcéeAgricultureAsian Citrus: début d'année marqué par forte hausse de cours sans annonce particulièreSyngenta: chiffres en ligne avec les attentesTessenderlo: position renforcée car avons participé à l'augmentation de capital (lire par ailleurs)Wilmar International: géant asiatique de l'agriculture; chiffres annuels le18/2Vieillissement de la population GlaxoSmithKline: procédure de vente du portefeuille de produits 'matures' interrompueSanofi: responsable division Diabète Rossilli démissionne en raison des objectifs 2015 controversés ThromboGenics: Dominique Vanfleteren est le nouveau directeur financier (CFO; autrefois UCB) Tubize (fin): nouvelles positives sur l'antiépileptique soutiennent le cours.