C'est dans un contexte de deux semaines très difficiles sur les Bourses internationales que la saison des résultats a démarré. Les résultats (annuels) qui seront publiés par les entreprises cotées au cours des prochains jours, semaines et mois sont attendus avec impatience. Notre saison des résultats commence avec Suedzucker (lire en rubrique Portefeuille de la semaine dernière) et Uranium Participation (lire ci-dessous). Durant ce mois, nous attendons encore les résultats des Nord-Américains Peabody Energy (26/1), Vertex Pharmaceuticals (27/1) et Potash Corp. (29/1). Ils constitueront l'entrée. Le plat de résistance sera servi en février, avec GlaxoSmithKline (3/2), Itau Unibanco Holding (3/2), Syngenta (3/2) Fagron (5/2) et Umicore (5/2) dès la première semaine. Pendant les vacances de carnaval, ce sera le tour de Barco (11/2), Rio Tinto (11/2) et ArcelorMittal (12/2). Pendant la deuxième quinzaine de février, nous connaîtrons les résultats de MDxHealth (18/2), Sipef (18/2), Deere&Company (19/2), Ablynx (25/2) et Solvay (25/2). En mars, Tessenderlo ...

C'est dans un contexte de deux semaines très difficiles sur les Bourses internationales que la saison des résultats a démarré. Les résultats (annuels) qui seront publiés par les entreprises cotées au cours des prochains jours, semaines et mois sont attendus avec impatience. Notre saison des résultats commence avec Suedzucker (lire en rubrique Portefeuille de la semaine dernière) et Uranium Participation (lire ci-dessous). Durant ce mois, nous attendons encore les résultats des Nord-Américains Peabody Energy (26/1), Vertex Pharmaceuticals (27/1) et Potash Corp. (29/1). Ils constitueront l'entrée. Le plat de résistance sera servi en février, avec GlaxoSmithKline (3/2), Itau Unibanco Holding (3/2), Syngenta (3/2) Fagron (5/2) et Umicore (5/2) dès la première semaine. Pendant les vacances de carnaval, ce sera le tour de Barco (11/2), Rio Tinto (11/2) et ArcelorMittal (12/2). Pendant la deuxième quinzaine de février, nous connaîtrons les résultats de MDxHealth (18/2), Sipef (18/2), Deere&Company (19/2), Ablynx (25/2) et Solvay (25/2). En mars, Tessenderlo (9/3), Franco-Nevada (28/3) et PNE Wind (28/3) nous serviront le dessert. Enfin, le 'pousse-café' est prévu pour avril, avec les deux retardataires, les small caps Bone Therapeutics (4/4) et Velcan Energy (28/4). Le redémarrage des deux premières centrales nucléaires au Japon est important symboliquement pour le secteur de l'uranium et donc pour notre investissement dans Uranium Participation Corp, une société dont l'objectif est de créer de la plus-value en investissant à long terme dans l'uranium physique. Les ennuis ont commencé dans le secteur de l'uranium au Japon il y a plus de quatre ans, après la catastrophe nucléaire de Fukushima. Mais ce qui est plus important pour la formation de prix à long terme, c'est que la Chine, l'Inde et la Russie continuent de construire des centrales. Même si nous ne sous-estimons évidemment pas l'impact du Japon. Le ministère japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie souhaite que 20 à 22% de l'approvisionnement en électricité proviennent de l'énergie nucléaire en 2030. Ce qui implique à terme un redémarrage des 44 centrales nucléaires disponibles. Après un prix au plancher l'été dernier, de 28 USD la livre, un redressement intermédiaire a eu lieu jusque 44 USD fin 2014, pour fluctuer ensuite entre 35 et 40 USD (actuellement 34,25 USD). C'est un niveau de prix nettement trop bas pour attirer de nouveaux investissements. Toutes les prévisions font état d'un déficit structurel du marché de l'uranium, mais d'abord, les stocks existants doivent être écoulés. Uranium Participation affiche du reste une décote importante par rapport à la valeur intrinsèque (NAV) de 17% sur la base d'une NAV de 6,13 CAD fin décembre. La décote sur la NAV démontre l'appétence des investisseurs pour le secteur, mais cet élément change généralement lorsque le sentiment devient positif. Au cours de la période 2005 à 2007, pendant laquelle les prix de l'uranium ont beaucoup augmenté, Uranium Participation a affiché une prime par rapport à la NAV de 20%, voire 50%. Nous prévoyons donc tôt ou tard (mais plus tôt que tard) un revirement (important) et conservons soigneusement notre position dans Uranium Participation (rating 1B). Intentions d'achat et de venteBarco: trading update Q3 relève un chiffre d'affaires décevant mais un carnet de commandes joliment garni Itau Unibanco Holding: nouveau-venu en portefeuille ; chiffres annuels le 3/2 (*) Solvay: envisagerait vente de la division Polyamides, qui pourrait rapporter jusqu'à un milliard EUR ; position renforcée, notamment au travers de l'augmentation de capital Énergie Peabody Energy: la demande de 'chapter 11' par son concurrent ArchCoal exerce une forte pression sur le cours ; résultats Q4 le 26/1 (*) PNE Wind: déception au Royaume-Uni Uranium Participation: chiffres annuels, lire ci-dessus (*)Velcan: a reçu l'autorisation technico-économique pour le projet Tato (186 MW) en Inde Or & métauxArcelorMittal: titre proche du plancher à 12 ansFranco-Nevada: nouveau-venu en portefeuille (*) Market Vectors Gold Miners ETF: mines aurifères se portent relativement bienRio Tinto: nouveau-venu dans le portefeuille ; acteur solide parmi les géants des matières premières Umicore: Q3 correct, prévisions annuelles plus prudentesAgricultureDeere&Co: résultats supérieurs aux prévisions Potash Corp.: chiffres Q4 le 29/1 (*) Sipef: a commencé à racheter des actions propres Suedzucker: résultats Q3 de l'exercice 2015-2016 démontrent que l'amélioration est insuffisante (*) Syngenta: demeure candidat à la reprise pour 2016 Tessenderlo: devrait devenir Picanol Tessenderlo Group après approbation par l'AGE du 29/1, mais rencontre l'opposition du conseiller des actionnaires ISS, notamment (*) Vieillissement de la populationAblynx: devrait connaître une année décisive 2016Bone Therapeutics: a reçu à nouveau 2 millions EUR de soutien de la Région wallonne Fagron: est contraint par ses financiers d'éclaircir sa situation financière avant fin mars GlaxoSmithKline: chiffres Q3 supérieurs au consensus des analystesMDxHealth: prévisions pour 2015 ont été atteintes; chiffres annuels le 18/2 (*) Vertex Pharmaceuticals: chiffres de ventes Q4 satisfaisants, mais prévisions de ventes 2016 moins bien accueillies ; chiffres définitifs le 27/1 (*)(*) : update