Il aura fallu attendre plus longtemps que pour la plupart des autres valeurs du portefeuille, mais finalement, les chiffres annuels de Boskalis ont été publiés, et l'attente en valait la peine. Le communiqué de presse évoque en effet à la fois un chiffre d'affaires (CA) record et un bénéfice record. Le plus grand acteur du secteur du dragage a vu son CA augmenter de 3,08 à 3,54 milliards EUR, soit une hausse de 15%. Le résultat opérationnel (EBIT) s'est hissé de 336 à 466 millions EUR, ce qui représente une augmentation de près de 39%. Cela signifie que le phénomène d'érosion des marges des dernières années a pris fin, car la marge d'EBIT a augmenté de 10,9% pour 2012 à 13,2% l'an dernier. Le résultat net s'est hissé de 249 à 366 millions EUR (tout juste au-dessus du bénéfice net annoncé lors du trading update du 3etrimestre, de 360 millions EUR), soit +47%. Dans cette optique, la proposition d'un dividende stable de 1,24 EUR par action est à première vue une déception. Ce qui est cependant largement compensé par l'annonce du lancement d'un...