Le géant des engrais a encore accusé une perte nette de 23 millions de dollars au premier trimestre 2017, soit -0,10 dollar par action. À comparer à une perte nette de 320 millions de dollars ou -1,38 dollar par action au dernier trimestre de l'an dernier, et au bénéfice net de 26 millions de dollars ou 0,11 dollar par action enregistré sur les trois premiers mois de l'an dernier. Ce chiffre inclut cependant plusieurs amortissements exceptionnels et dépréciations de valeur. Si l'on observe ...

Le géant des engrais a encore accusé une perte nette de 23 millions de dollars au premier trimestre 2017, soit -0,10 dollar par action. À comparer à une perte nette de 320 millions de dollars ou -1,38 dollar par action au dernier trimestre de l'an dernier, et au bénéfice net de 26 millions de dollars ou 0,11 dollar par action enregistré sur les trois premiers mois de l'an dernier. Ce chiffre inclut cependant plusieurs amortissements exceptionnels et dépréciations de valeur. Si l'on observe le résultat net récurrent (hors éléments exceptionnels), on constate malgré tout un bénéfice de 11 millions de dollars, soit 0,05 dollar par action. Le consensus s'était établi à 0,02 dollar par action. C'est donc légèrement mieux qu'attendu, contrairement au trimestre précédent, où le résultat s'était révélé nettement inférieur aux projections. Notons du reste que pour la première fois en plusieurs trimestres, le chiffre d'affaires, à 1,04 milliard de dollars, est légèrement supérieur au chiffre d'affaires affiché au même trimestre l'an dernier (1 milliard de dollars) et aux projections moyennes des analystes (de 993,5 millions de dollars). CF Industries n'a jamais vendu autant d'engrais qu'au cours de la période janvier-mars écoulée, mais cette fois, ce fut au prix moyen de 307 dollars la tonne. C'est certes mieux que le prix moyen de 277 dollars par tonne du dernier trimestre 2016, mais il est de 15 % inférieur à celui du premier trimestre 2016 (362 dollars par tonne).Ces dernières années, CF Industries est devenu le plus grand producteur d'engrais azotés au monde. La direction ne table sur un réel redressement des prix qu'en 2018, après une sortie de plancher courant de cette année. Les prévisions moyennes des analystes pour le deuxième trimestre ressortent à 0,27 dollar par action (contre 0,33 dollar au même trimestre l'an dernier). CF Industries a indiqué être globalement le seul acteur du secteur à accroître encore sa capacité et prévoit après 2017 que la croissance de la demande dépassera à nouveau celle de l'offre, et contribuera progressivement à un redressement des prix. Convaincus que le pire est peu à peu derrière nous, nous prévoyons un redressement du cours de l'action dans les prochains mois. Conseil : digne d'achatRisque : moyenRating : 1BDevise : dollarMarché : NYSECapit. boursière : 6,0 milliards USDC/B 2016 : 63C/B attendu 2017 :54Perf. cours sur 12 mois : -17 %Perf. cours depuis le 01/01 : -19 %Rendement du dividende : 4,7 %