Dans l'anticipation de l'assemblée annuelle du 6 mai, le cours de ThromboGenics s'était hissé à 24 EUR, son plus haut niveau depuis de longs mois. Mercredi dernier pourtant, après l'événement, le cours s'est replié de 10%. Pourquoi ? La probabilité que la direction en dise davantage sur les options stratégiques envisagées était en effet minime. L'assemblée générale a avant tout pour mission d'approuver les comptes annuels de l'exercice précédent. Le CEO Patrik De Haes nous a même confié que le processus durerait "plusieurs mois". Pas plusieurs années, donc, mais pas non plus quelques semaines. En d'autres termes : n'espérez pas de rebondissement à (très) court terme. Ce fut suffisant pour décourager plusieurs investisseurs spéculatifs. L'opération est encore à un stade embryonnaire, mais le PDG a également annoncé que le regroupement des équipes d'Alcon et Novartis (équipe du médicament à succès Lucentis) semblait donner des résultats positifs. Cela dit, une acquisition de la société biotech par Alcon/Novartis n'est pas aussi évidente qu'il y paraît car aux Etats-Unis, Lucentis n'est pas distribué par Novartis, mais par l'autre géant...