Bolloré a à présent publié également son trading update pour le premier trimestre. La société à portefeuille de Vincent Bolloré a vu son chiffre d'affaires (CA) s'accroître de 4,5% sur les trois premiers mois, à 2,63 milliards EUR (-0,4% en termes organiques, c'est-à-dire sans acquisitions ni désinvestissements, et à taux de change constants). Si l'on observe les d...

Bolloré a à présent publié également son trading update pour le premier trimestre. La société à portefeuille de Vincent Bolloré a vu son chiffre d'affaires (CA) s'accroître de 4,5% sur les trois premiers mois, à 2,63 milliards EUR (-0,4% en termes organiques, c'est-à-dire sans acquisitions ni désinvestissements, et à taux de change constants). Si l'on observe les diverses activités, on note que la division Transport & logistique est toujours dominante. Le CA a progressé de 11% (5% en termes organiques), à 1,46 milliard EUR (55% du CA du groupe). La publication portait sur le CA mais nous savons, notamment grâce aux chiffres annuels 2014 et antérieurs que Bolloré Logistics, et particulièrement Bolloré Africa Logistics (plus grand réseau logistique d'Afrique), assure la quasi-totalité du bénéfice (87% de l'EBIT 2014 provenaient du pôle Transport & logistique). Bolloré Energie (2e distributeur de combustible ménager en France) a connu une année difficile en 2014 et un début 2015 aussi perturbé (CA: -14%; organique: -15%). La division Communication & Médias (en priorité les participations dans Havas et Vivendi) est celle qui enregistre la plus forte croissance avec, au premier trimestre, une hausse des ventes de 20% (+7% organique). C'est d'ailleurs logique, car tant la participation dans Havas (82,5%; 5e groupe publicitaire au monde) que dans Vivendi (14,5%) a été considérablement renforcée ces derniers mois. La division Stockage d'électricité continue de stagner (CA: -2%). Le dividende pour l'exercice 2014 a doublé de 0,031 à 0,06 EUR par action (déjà un dividende intérimaire de 0,02 EUR). Nous maintenons le conseil conserver (rating 2B) parce que l'action s'échange à un niveau proche de notre fair value de 5,3 EUR par action. Nous conservons la position en portefeuille, en théorie pour le (plus) long terme.