Le spécialiste de la visualisation Barco a commencé l'année 2015 mieux que prévu, si l'on en croit le trading update du 1er trimestre. Le consensus des analystes faisait état d'un chiffre d'affaires (CA) de 220 millions EUR, mais la société technologique a finalement présenté un CA trimestriel de 241,6 millions EUR. C'est non seulement 14,6% de plus qu...

Le spécialiste de la visualisation Barco a commencé l'année 2015 mieux que prévu, si l'on en croit le trading update du 1er trimestre. Le consensus des analystes faisait état d'un chiffre d'affaires (CA) de 220 millions EUR, mais la société technologique a finalement présenté un CA trimestriel de 241,6 millions EUR. C'est non seulement 14,6% de plus que sur les trois premiers mois de 2014, mais aussi donc près de 10% de plus que l'estimation moyenne des analystes. La bonne surprise provient de la plus grande division, Entertainment. On y constate une hausse du CA de 18,4%, à 134,9 millions EUR. L'effet favorable de la forte hausse du dollar américain est palpable plus rapidement que prévu. La direction se montrait encore (très) prudente à la présentation des chiffres annuels 2014, prévoyant pour cette année une légère hausse du CA et une amélioration de la rentabilité. Il faudra cependant attendre les résultats semestriels pour une adaptation des perspectives. Aucune nouvelle non plus au sujet d'éventuelles acquisitions - Barco a un trésor de guerre de plus de 200 millions EUR. On note cependant une amélioration également dans l'évolution du carnet de commandes, qui a progressé de 37,5 millions EUR depuis le début de l'année, à 339,7 millions EUR. C'est aussi une hausse de plus de 2% par rapport à un an plus tôt. Le marché a réagi positivement au trading update. A un peu plus d'une fois la valeur comptable attendue et moins de cinq fois le rapport entre la valeur d'entreprise (EV) et le cash-flow opérationnel (EBITDA), l'action est toujours bon marché. Nous relevons notre fair value et notre objectif de cours, de 62 à 66 EUR. Nous réitérons également le conseil d'achat (rating 1B) et plaçons une limite d'achat pour compléter notre position.