Il y a quelques semaines, nous décrivions First Quantum Minerals, dans le secteur du cuivre, comme le plus beau récit de croissance, et qui pourrait inciter des acheteurs potentiels à lancer une offre. Cela dit, la croissance coûte cher, même si nous pensions que le risque d'une augmentation de capital avait diminué à nouveau ces...

Il y a quelques semaines, nous décrivions First Quantum Minerals, dans le secteur du cuivre, comme le plus beau récit de croissance, et qui pourrait inciter des acheteurs potentiels à lancer une offre. Cela dit, la croissance coûte cher, même si nous pensions que le risque d'une augmentation de capital avait diminué à nouveau ces derniers mois. Pourtant, la semaine dernière, le spécialiste canadien du cuivre a annoncé une opération de capital, où près de 77 millions de nouvelles actions (12 à 13% de titres supplémentaires par rapport aux 600 millions existants) seront émises à 16,25 dollars canadiens (CAD) par action. Les titres sont réservés au marché canadien, pour lequel un prospectus restreint suffit, ce qui suppose que l'opération peut être clôturée pour le 4 juin. La somme de 1,25 milliard de CAD supplémentaires (qui peut encore augmenter à 1,44 milliard CAD) doit servir à réduire la charge de dette mais donc également à financer le programme d'expansion. Le projet le plus prometteur en développement est la construction de la mine de cuivre de Cobre Panama au Panama. Un projet d'envergure mondiale d'une durée de vie de 34 ans et avec une production annuelle attendue de pas moins de 320.000 tonnes. L'ambition actuelle est d'obtenir une première production au 4etrimestre 2017. Le cours a baissé d'emblée vers le prix d'émission des nouvelles actions. A 0,8 fois la valeur comptable attendue et 8,5 fois le rapport attendu entre l'EV et l'EBITDA, nous pensons que le récit de croissance est sous-estimé par le marché. Nous pensons toujours que le cours a laissé derrière lui le plancher (proche d'un plancher à cinq ans) (rating 1B).