Apple semblait bien parti pour être le premier à atteindre le cap des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière. Mais la correction généralisée et des chiffres trimestriels décevants ont gâché la fête.
...