Les actualités relatives aux fusions et acquisitions occupent de plus en plus le devant de la scène et empêchent une correction intermédiaire de se produire. Plus cette correction traîne, plus il est probable qu'elle soit marquée. Peut-être à nouveau à partir de mai, avant l'été ? Dans cette attente, nous continuons de chercher de nouvelles opportunités de manière sélective.
...