Adidas n'a pas connu une excellente année 2014, c'est le moins que l'on puisse dire. En été, son cours a pris une raclée historique en réaction à des résultats semestriels très décevants. D'abord, les chiffres de la filiale spécialisée dans le golf TaylorMade se sont révélés plutôt faibles (18% de baisse du chiffres d'affaires - CA). Ensuite,...

Adidas n'a pas connu une excellente année 2014, c'est le moins que l'on puisse dire. En été, son cours a pris une raclée historique en réaction à des résultats semestriels très décevants. D'abord, les chiffres de la filiale spécialisée dans le golf TaylorMade se sont révélés plutôt faibles (18% de baisse du chiffres d'affaires - CA). Ensuite, les tensions géopolitiques en Ukraine ont affecté le cours. La chute libre du rouble a coûté du CA et du bénéfice au groupe. Pour connaître les chiffres annuels du géant des articles de sport, il faudra encore attendre jusqu'au 5 mars, mais la société a déjà publié un trading update pour l'exercice 2014 clos. Sans tenir compte des désinvestissements, son CA a connu une progression de 6%, à 14,8 milliards EUR à taux de change constants, et de 2% en euro. Les activités de détail ont affiché une hausse de 11% à taux de change constants, signant la plus belle performance du groupe. La filiale américaine constate une augmentation de son CA pour la septième année consécutive : l'an dernier, +5% à taux de change constants. Ces chiffres démontrent d'ores et déjà que le 4etrimestre n'était pas décevant.Le pire est révoluLa société a du reste indiqué que son bénéfice hors éléments exceptionnels tels que les amortissements de goodwill serait proche des 650 millions EUR annoncés. Le pire semble donc révolu. Les investisseurs anglo-saxons, surtout, demandent des mesures supplémentaires pour la création de valeur actionnariale. Le cours est en train de sortir de son plancher, et s'est posé au-delà des 60 EUR en réaction au trading update. L'action Adidas a selon nous un potentiel de rétablissement certain en 2015. Le titre demeure dès lors "digne d'achat" (rating 1A).