La société immobilière réglementée (SIR) Wereldhave Belgium est active dans la location d'immobilier commercial (90,2%) et de bureaux (9,8%), deux segments touchés par la crise sanitaire. Wereldhave, la société mère, détient 65,9 % de ses actions.
...

La société immobilière réglementée (SIR) Wereldhave Belgium est active dans la location d'immobilier commercial (90,2%) et de bureaux (9,8%), deux segments touchés par la crise sanitaire. Wereldhave, la société mère, détient 65,9 % de ses actions. Wereldhave Belgium possède deux immeubles de bureaux à Vilvorde et Anvers, qui à la fin juin avaient généré un revenu annuel cumulé de 7,66 millions d'euros; le taux d'occupation s'y élevait à 87%. L'immobilier commercial demeure son coeur d'activité. Au 30 juin, ses 12 centres commerciaux avaient produit un revenu locatif total de 49,5 millions d'euros en un an; le taux d'occupation y atteignait 9%. Alors que l'essor de l'e-commerce pèse sur l'immobilier commercial depuis plusieurs années, le coronavirus n'a rien arrangé. Les fermetures de magasins de la mi-mars à début mai ont entraîné une baisse des revenus locatifs de 4,5 millions d'euros, au premier semestre. Les revenus locatifs nets ont ainsi reculé de 30 à 23,4 millions d'euros. Il en a résulté une baisse du bénéfice net par action de 3,08 à 2,18 euros. En outre, la SIR a procédé à une réduction de valeur de 34,8 millions d'euros sur le portefeuille immobilier, soit une baisse de 3,6% sur un total de 936,5 millions au 30 juin. En début d'année, la direction tablait sur un bénéfice net par action de 5,55-5,65 euros pour 2020, avant revalorisation du portefeuille immobilier. Mais après six mois, elle a revu son pronostic à 4,5 euros par action. Et si initialement, elle entendait verser en 2020 un dividende brut du même montant qu'en 2019, soit 5,2 euros par action, compte tenu de la situation sanitaire, ce sera 4,5 euros brut, ou un rendement net de 7,3%. L'action sera cotée ex-dividende le 23 octobre, et le versement est prévu le 13 novembre. L'on saura dans les prochains jours si, comme en 2018 et 2019, les actionnaires se verront proposer un dividende optionnel. Wereldhave Belgium affiche un taux d'endettement bas (28,9%). La SIR est donc capable de supporter l'un ou l'autre revers. Par ailleurs, la fréquentation des centres commerciaux a progressé de 8% depuis juin. Il nous semble que le titre pourrait se redresser, en cas de reprise économique l'an prochain. Nous le conserverions (rating 2A).