La chute du prix du minerai de fer a plombé l'action Rio Tinto. Mais pour les investisseurs, les crises offrent souvent des opportunités d'acheter des actions ou de miser à la hausse par le biais d'options.
...

La chute du prix du minerai de fer a plombé l'action Rio Tinto. Mais pour les investisseurs, les crises offrent souvent des opportunités d'acheter des actions ou de miser à la hausse par le biais d'options.Les actions minières étant très sensibles aux mouvements conjoncturels, nous cherchons à profiter d'une hausse de leurs cours tout en limitant les pertes si la conjoncture s'essoufflait et que les cours boursiers reculaient. C'est possible avec un bull put spread. Cette stratégie consiste à acheter un put hors de la monnaie et à vendre simultanément un put dans la monnaie. Aucun investissement n'est nécessaire. Cette construction nous rapporte même directement de l'argent. Si le cours de l'action tombe sous le prix d'exercice (moins élevé) de l'option à l'échéance, notre perte sera maximale et équivaudra à la différence entre les prix d'exercice des deux put moins la prime perçue.Nous comptons évidemment sur un bénéfice en cas d'appréciation de l'action. Cependant, il sera limité; si le cours a franchi le prix d'exercice à l'échéance de la construction, les deux options perdront leur valeur et la prime nous sera acquise.Achat du putRio Tinto avril 2022 au prix d'ex. de 65 USDà 5,40 USDEmission du put Rio Tinto avril 2022au prix d'ex. de 72,50 USDà 9,90 USDCette construction rapportera immédiatement 450 dollars (990 - 540 dollars). Comme expliqué, cette prime nous sera acquise si l'action Rio Tinto vaut plus de 72,50 dollars à l'échéance. Le pire scénario serait que le cours de l'action tombe sous 65 dollars. Nous devrions alors acheter les actions à 72,50 dollars. Nous pourrions toutefois utiliser le put acheté pour vendre à 65 dollars; la perte se monterait à (750 dollars moins les 450 dollars perçus d'emblée) 300 dollars. Le bénéfice maximal potentiel (450 dollars) est nettement plus élevé que la perte maximale possible. L'ensemble de la construction ne doit toutefois pas être conservée jusqu'à l'échéance: une opportunité de mettre fin à l'une de ses deux jambes de manière anticipée pourrait se présenter avant le 14 avril 2022. Dans le meilleur des cas, les deux contrats pourront alors être clôturés avec un bénéfice - une ambition réaliste.